Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Polynésie : un deuxième PGE pour secourir Air Tahiti Nui

Le système de santé polynésien était en grande difficulté. Tout comme la compagnie Air Tahiti Nui. L’Etat français a décidé d’aider à nouveau la collectivité d’outre-mer.

Edouard Fritch, le président de la Polynésie française, a signé jeudi à Paris avec le Premier ministre un second prêt garanti par l’État (PGE2) de 300 millions d’euros, qui permettra de venir en aide au système de santé et de sauver la compagnie aérienne polynésienne Air Tahiti Nui.

Ce PGE « financera 40% du Plan de Relance de la Polynésie française pour les années 2021 à 2023″ selon Matignon. Il permettra de « de sauver l’outil que représente Ait Thaiti Nui pour le développement du tourisme en Polynésie française », a indiqué Edouard Fritch aux journalistes à l’issue de cet entretien.

Air Tahiti Nui sera secourue

« La compagnie a effectivement beaucoup souffert de la fermeture des frontières et des confinements. Avec l’aide de l’Etat nous allons venir au secours de la compagnie », a expliqué le président Fritch, qui n’envisage cependant « pas encore » une augmentation de capital.

La Polynésie a déjà emprunté 240 millions d’euros auprès de l’Agence française de développement (AFD) pour financer les mesures d’urgences.

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique