';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

PERTE TRIMESTRIELLE POUR LUFTHANSA

Lufthansa, a annoncé cette semaine une perte nette trimestrielle de 298 ME, plus lourde que prévu par les analystes, contre une perte de 267 ME un an plus tôt. Pour le leader européen du secteur, les explications sont à chercher du côté de la hausse des coûts du pétrole, les rigueurs de l’hiver, l’intégration de nouvelles compagnies en difficulté (BMI, Austrian Airlines) et d’une journée de grève des pilotes en février qui a coûté 50 ME

Lufthansa, a annoncé cette semaine une perte nette trimestrielle de 298 ME, plus lourde que prévu par les analystes, contre une perte de 267 ME un an plus tôt. Pour le leader européen du secteur, les explications sont à chercher du côté de la hausse des coûts du pétrole, les rigueurs de l’hiver, l’intégration de nouvelles compagnies en difficulté (BMI, Austrian Airlines) et d’une journée de grève des pilotes en février qui a coûté 50 ME au transporteur. En conséquence, la perte opérationnelle s’est aussi creusée au premier trimestre, à – 330 ME contre – 44 ME un an plus tôt. En revanche, le groupe a augmenté son chiffre d’affaires, grâce à ses acquisitions, lequel est passé à 5,8 MdsE au premier trimestre contre 5 MdsE un an plus tôt. Malgré ces résultats négatifs, la compagnie aérienne, qui va inaugurer le 11 juin son premier A 380, maintient ses objectifs de croissance pour l’année 2010 et prévoit un bénéfice opérationnel d’au moins 130 ME.

298 MEc’est le montant de la perte du premier trimestre 2010-2011 de Lufthansa

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire