Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Paris : des taxis sur la Seine pour les JOP 2024

Depuis le 5 juin, des navettes fluviales relient le Louvre et la Tour Eiffel sur la Seine. Un service qui incarne la volonté de mieux utiliser le fleuve pour la desserte touristique.

A quelques semaines de l’ouverture des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, un nouveau service de navette fluviale vient d’être lancé. De 14h à 18h, les dix bateaux taxis, qui peuvent accueillir jusqu’à 6 passagers, relient deux escales, Louvre et la Bourdonnais. Des arrêts idéaux pour découvrir deux sites touristiques majeurs de la capitale : le Louvre et la Tour Eiffel.

Réservable via un service digital, le bateau taxi confirme la prise en charge en cinq minutes maximum. Il est également possible de réserver son trajet jusqu’à 24 heures à l’avance. Ce nouveau service, mis « à disposition des visiteurs comme des Franciliens », est plutôt cher (145 euros par trajet).

Les navires verdissent leur motorisation

Projet issu des Assises du tourisme durable de 2021, le déploiement de bateaux taxis sur la Seine vise à renforcer la mobilité sur le fleuve parisien. Les différents acteurs qui utilisent l’une des artères de Paris sont d’ailleurs tous engagés dans un processus de décarbonation. A commencer par les bateaux : sur les 150 navires commerciaux qui voguent sur la Seine, 40 ont déjà « verdi » leur motorisation.

Au-delà de l’aspect purement environnemental – le transport fluvial serait jusqu’à quatre fois moins consommateur d’énergie par rapport au terrestre – Paris voudrait « mettre en tourisme » la Seine. « Inscrite en partie au Patrimoine mondial de l’Unesco, elle offre un continuum de monuments et d’architectures remarquables ainsi que des qualités paysagères uniques, particulièrement visibles depuis le plan d’eau », conclut Paris je t’aime, l’office de tourisme de la capitale.

A lire aussi :

1 commentaire
  1. Anonyme dit

    Mon média de tourisme culturel a eu l’occasion de tester ce nouveau service de mobilité douce la semaine dernière, c’est vrai qu’il est pour l’instant assez cher mais, plus qu’un mode de transport, c’est une belle expérience de visite. Notre article pour ceux que cela intéresse : https://bit.ly/cdfTaxiParisSeine.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique