Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Paca : le prix du billet des TER va augmenter le 1er avril

Le 1er avril, dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca), le prix du billet de TER augmentera de 10 centimes à un euro.

A partir du 1 er avril prochain, le tarif des billets en train express régional (TER) va augmenter pour les usagers de la région Paca. Cette mesure a été votée lors de la commission permanente de la Région le 25 février dernier.

Concrètement, pour les usagers, le prix des billets de trains sera majoré de 2,82%. Et celui des abonnements pour les trajets réguliers de 4,5%. En fonction des trajets, le prix augmente de 10 centimes à un euro. Comme entre Marseille et Aix-en-Provence ou le prix augmentera de 20 centimes pour un trajet.

Des recettes supplémentaires

La mesure, qui devrait entraîner une hausse des recettes de 2 à 2,5 M€ en 2022, a de quoi surprendre. Le train, surtout le TER, est considéré comme un transport propre pour décongestionner les villes et limiter les voitures individuelles. Et si on considère l’envolée du prix de l’essence de ces derniers jours, on peut comprendre la colère des usagers. Chaque année, 40 millions de personnes utilisent le TER en Paca.

« Ce n’est pas vraiment le moment d’augmenter le prix des transports collectifs. Au contraire, on devrait plutôt développer l’offre et les incitations tarifaires devraient être un moyen d’amener plus de monde vers le collectif par rapport à l’usage de la voiture individuelle », explique à France tv Info, Gilles Marcel, le président de l’association Sauvons NOS TER PACA.

La carte Zou! supprimée pour la Paca ?

Toujours selon cette association, « la Région envisage également de supprimer la principale carte de réduction ZOU! (dite 50/75%) ».

De son côté la Région indique que « la contribution directe des usagers reste très mesurée en regard des dépenses supportées par la Région pour assurer un service de transport attractif et de qualité ».

La dernière hausse sur les tarifs des transports régionaux datait du 20 octobre 2017 (+3,5 %). La Région estime que l’évolution des coûts, des redevances et des charges destinés à maintenir ses services lui demande un effort financier « difficilement soutenable » pour préserver son offre et ses investissements.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique