Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Olivia Even-Devillechaise, autrement la vie

L’ancienne directrice commerciale et marketing de STI Voyages rejoint, aux mêmes fonctions, Autrement l’Égypte.

La première chose qui séduit chez Olivia Even-Devillechaise, c’est son sourire, éclatant, puis son timbre de voix acidulé, naturellement gai. De là à en déduire qu’elle est une jeune femme futile, il y a un pas… qu’il ne faut pas franchir car elle en est l’exact opposé. Posée, fine, volontaire : elle est une battante qui aime les défis. Bretonne entêtée (le Even de son nom), la demoiselle après des études de commerce a su convaincre son premier patron (un Égyptien déjà) de lui faire confiance. « Je voulais assouvir ma passion des voyages et j’apprends vite ». Tous ceux qui l’ont employée ont pu le vérifier. Olivia Even sait s’adapter, et se dépasser, pour donner le meilleur que ce soit chez Pacha Tours comme chez STI où elle vient de passer cinq années. « Je suis une spécialiste des spécialistes, avec le Nil en fil bleu puisque l’Égypte m’accompagne au gré de mes changements professionnels ». Sa nouvelle escale au pays des Pharaons se fait avec Autrement l’Égypte dont elle vient de rejoindre l’équipe « pas pour dupliquer ce que je faisais chez STI, mais pour écrire une nouvelle page de l’histoire de cette entreprise qui a son propre savoir-faire ». Avec Georges El Hayek qui en a pris les commandes, elle se donne toute liberté pour créer, autour d’une marque qui s’y prête, une collection de beaux voyages. L’Égypte et l’Italie resteront les coups de coeur mais Autrement l’Amérique latine et Autrement l’Afrique/Océan indien verront le jour en janvier. Avec, d’ici là, un nouveau challenge : convaincre les réseaux de référencer le TO. « Je me donne un an pour leur prouver qu’on peut répondre à toutes leurs exigences ». On peut lui faire confiance pour passer la démultipliée sans pour autant négliger l’Angélique qui fleurit dans son jardin secret : une jolie pousse de treize ans avec laquelle elle aime passer des week-ends au vert, à la campagne, « pour se ressourcer ».

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique