Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Offices de tourisme en France : faut-il changer de statut ?

Créé depuis une dizaine d’années, le statut juridique de Société Publique Locale séduit certains offices de tourisme. Quels sont ses avantages, mais aussi ses lacunes ? Nous avons interrogé ceux qui ont sauté le pas.

Les offices de tourisme sont encore peu nombreux à avoir adopté le statut de Société Publique Locale (SPL), de droit privé, avec des actionnaires publics. Mais ceux qui l’ont fait en sont satisfaits. Un des premiers à avoir franchi le pas est l’Office de Tourisme de Tours Val de Loire, en 2011, en abandonnant le statut d’Association Loi 1901 et de Société d’économie Mixte (SEM).

« Nous avons plusieurs missions, détaille Henri Poignet, le directeur. Nous gérons l’accueil dans quatre antennes, et nous assurons la promotion de la destination et la commercialisation de prestations, comme des boutiques, des billets de visites dans une trentaine de châteaux, des visites guidées. Nous gérons aussi l’agence de voyages réceptive, et le Bureau des congrès.  »

Le budget global annuel de la SPL atteint 4 millions d’euros, attribué par quatre actionnaires publics dont près de 50 % est attribué par Tours Métropole, son actionnaire majoritaire (aux côtés de trois autres quatre actionnaires publics : la ville de Tours, le département Indre-et-Loire et la mission Val de Loire). « Avec un staff de trente permanents, notre objectif est d’atteindre 60 % d’auto-financement en 2025  », espère-t-il. Avec le retour d’expérience, il émet cependant un bémol sur la SPL.

Vous avez lu moins de 10% de notre enquête « Offices de tourisme en France : faut-il changer de statut ? »
La suite est réservée aux abonnés.
Pour lire l’ensemble de l’enquête, veuillez vous identifier avec votre compte si vous avez déjà un abonnement à L’Echo touristique OU abonnez-vous.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique