Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

NDC : les GDS embarqués dans la course à la certification

Les GDS sont en compétition autour de la nouvelle norme. Dans cette course technologique, Travelport est le premier à annoncer sa certification de niveau 3.

Travelport a reçu de l’Association du transport aérien international (Iata), la certification d’agrégateur niveau 3,  au titre de la New Distribution Capability (NDC), destinée à créer une nouvelle norme de distribution pour l’aérien. Dans ce but, il a collaboré avec l’agence de voyages britannique Meon Valley Travel.

Le groupe américain, challenger en France, est désormais le premier GDS à acquérir un tel statut, se réjouit-il. Désormais, Travelport travaillera avec Farelogix, le spécialiste technologique des compagnies aériennes, au déploiement de la première connexion NDC de niveau 3. Avec qui ? Mystère. Il s’agira d’une « compagnie aérienne internationale majeure », se contente d’indiquer un communiqué.

Sabre, niveau 1

Sabre travaille aussi activement sur les standards NDC afin de les intégrer. En octobre 2017, le groupe assurait avoir atteint la compatibilité pour le niveau 1 (qui concerne les services annexes notamment), disposer d’une feuille de route pour le niveau 2 (l’offre et les tarifs), et être capable de rejoindre le niveau 3 (l’offre et la commande) courant 2018.

De son côté, pour rassurer le marché, Amadeus promet la création d’une plate-forme agrégeant les vieux comme les nouveaux contenus. Ce sera également  en 2018.

Dans la même rubrique

Les commentaires sont fermés.