Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

MSC veut muscler le marché français

La compagnie de croisières, qui met en service deux paquebots dans les douze prochains mois, multiplie les initiatives, après une année 2008 difficile.

MSC Croisières annonce un bilan en demi-teinte pour 2008 sur le marché français, avec seulement 55 000 réservations enregistrées, soit 37% de plus qu’en 2007 mais moins qu’espéré initialement. Les croisières en Europe du Nord sont particulièrement  à la peine.

Pour la relancer, le croisiériste a conclu un partenariat de trois ans avec Benett, le TO du groupe Transat, qui commercialisera ses itinéraires en Europe du Nord. 5 000 à 8 000 passagers sont attendus.

« Un accord de partenariat est également en cours de finalisation avec un important spécialiste des familles, confie Laurent Py, DG France de la compagnie. Nous ne pouvons pas encore annoncer son nom. » Leclerc voyages, enfin, a décidé de référencer MSC à partir de fin juin. C’était le dernier acteur de la grande distribution à ne pas proposer la compagnie.

Dernier axe de la stratégie de relance : Marseille va devenir « une vitrine incontournable pour la compagnie », selon Laurent Py. Ses deux nouveaux paquebots, le Fantasia (baptisé en décembre prochain) et le Splendida (livré en juin 2009), y auront leur port d’attache. Après une croisière Marseille-Barcelone-Palma-Marseille, du 13 au 16 décembre, le Fantasia quittera les quais de la Cité phocéenne tous les samedis à partir du mois de mars 2009.

23 000 passagers sont attendus au départ de Marseille l’an prochain, contre 17 000 cette année. Sur l’ensemble de ses destinations, MSC espère séduire 70 000 Français en 2009, ce qui ferait passer le marché hexagonal en troisième position derrière l’Italie et l’Allemagne et devant l’Espagne.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire