Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Merîlia vend les îles en moyen et long-courrier

Le TO spécialiste des îles de la Méditerranée entend développer et lisser son activité sur l’année, avec l’achat de la marque MVM/Iles & Rivages.

Sept ans après sa création, Merîlia a réussi à se faire une petite place au soleil. Le spécialiste des îles de la Méditerranée affiche pour l’année 2004 d’excellentes performances, avec un chiffre d’affaires de 3,78 millions d’euros (en hausse de 68 % par rapport à 2003 !), pour 5 500 clients. Un résultat d’autant plus satisfaisant que le voyagiste est présent sur des destinations très concurrentielles. Nous sommes l’anti-TO industriel, avec une majorité de dossiers à la carte dans des hôtels moyen/haut de gamme, précise Patrice Moretto, directeur général. Le prix moyen du forfait s’élève ainsi à 660 euros.

Plus raisonnable, il prévoit 15 % de croissance cette année, portée par les ventes vers la Grèce, Chypre et Malte. Si 80 % des dossiers sont réalisés avec des compagnies aériennes régulières, le TO dispose également pour la saison de sièges charters vers Malte et la Crète, sur Air Horizons. Présentée par thèmes (loisirs, charme, détente et prestige), la production se décline désormais en quatre brochures, avec Malte, Grèce-Crète-Chypre, Madère-Canaries et Sicile-Sardaigne-Baléares-Djerba (qui sera prochainement distribuée). L’île tunisienne est en effet la grande nouveauté de l’été.

Rendez-vous à Top Resa pour connaître la nouvelle production

Pour compléter sa production et développer son activité durant l’hiver, Merîlia vient par ailleurs de racheter (pour un montant non communiqué) la marque MVM/Iles & Rivages, autre spécialiste des îles, mais lointaines cette fois-ci (Maurice, Réunion, Maldives, Polynésie, Madagascar…). L’activité de ce dernier a souffert des défaillances successives de Republic Tours puis de Nuances du Monde, qui assuraient sa commercialisation. Certaines destinations devraient disparaître de la production 2006, qui sera dévoilée lors du prochain salon Top Resa (un stand commun est prévu avec Merîlia).

En attendant, Cristian Rocca, le responsable commercial de l’ensemble, promeut la marque via la brochure sans prix qui avait été éditée par Skyways Voyages (société qui exploitait les marques Republic Tours et MVM). Pour relancer MVM/Iles & Rivages, il mise notamment sur les 350 agences avec lesquelles il travaille déjà pour Merîlia (les commissions varient de 12 à 15 %, dont plusieurs mini-réseaux comme Jancarthier, Galeries Lafayette Voyages, Voyages Paris Normandie, Voyages Ile-de-France… Nous avons déjà des demandes se félicite t-il. En outre, des négociations pour un éventuel référencement dans un réseau volontaire ont été engagées.