Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Mélanie Le Marchand, Lidl Voyages : « La France nous a sauvés pendant cette pandémie »

Lidl Voyages lance une campagne d’ampleur avec les Comités régionaux du tourisme d’Occitanie et de Normandie. Mélanie Lemarchand, fondatrice et responsable de Lidl Voyages, nous explique comment la pandémie a poussé le distributeur a revoir son rapport avec l’offre France.

L’Echo touristique : Lidl Voyages s’est associé aux CRT d’Occitanie et de Normandie pour une campagne d’envergure. Comment est né ce projet ?

Mélanie Lemarchand : Cette campagne s’inscrit dans la continuité de celle que nous avons lancé l’année dernière, au mois de mai : « Ensemble, soutenons le tourisme français ». L’opération couvrait les destinations mer, montagne et campagne de l’Hexagone, mises en avant par un affichage dans nos 1500 magasins, dans notre prospectus, imprimé à 12 millions d’exemplaires, sur les sites Internet de Lidl et de Lidl Voyages, et par une campagne télévisuelle. Malgré l’ouverture de certaines frontières, nous avons maintenu cette opération pendant toute l’année 2020, y compris pendant l’hiver, avec notamment un partenariat avec Savoie Mont-Blanc et plusieurs stations de ski. En 2021, nous avons décidé de reconduire cette campagne, et d’aller encore plus loin, en nous associant cette fois-ci à des comités régionaux du tourisme.

Comment la campagne s’articule-t-elle ?

Mélanie Lemarchand : C’est une campagne à 360°, qui combine communication et actions sur le terrain. Nous mettons tous nos supports de communication et tous nos canaux de distribution à disposition de nos partenaires. Dès le 7 juin, et pendant une semaine complète, l’Occitanie sera mise en avant sur nos sites Internet, nos newsletters, notre prospectus, nos magasins, … Dans quelques jours, nous organisons un blogtrip avec des blogueuses qui feront vivre la destination sur nos réseaux sociaux et les leurs toute la semaine. Nous proposons également des opérations commerciales, ciblées sur l’offre campings par exemple, mais aussi des activités plus insolites, qu’un touriste français n’imagine pas forcément faire lorsqu’il prévoit des vacances en France. On peut faire un safari en 4×4 sur la plage, en bordure de la Méditerranée par exemple. Ce sont tous ces produits, qui sont pensés pour répondre aux attentes de toute la famille, que nous mettons en avant dans cette campagne.

Pourquoi avoir choisi l’Occitanie et la Normandie ?

Mélanie Lemarchand : Pour marquer notre volonté de nous rapprocher des régions françaises, nous avons participé à de nombreux salons professionnels dédiés à la France. C’est ce qui nous a permis de rencontrer le CRT de Normandie, qui a été séduit par le dispositif que nous avions déjà prévu avec l’Occitanie. Nous allons déployer la même stratégie pour la Normandie, en axant un peu plus notre communication sur les destinations moins évidentes de la région, comme Le Havre. C’est aussi la troisième région française la plus vendue en France par Lidl Voyages, après la Nouvelle-Aquitaine et surtout l’Occitanie, qui pèse pour 70% de nos ventes en France. Il était donc naturel qu’elle soit notre premier partenaire pour cette campagne ambitieuse. D’autant plus que la France est plus que jamais au cœur de notre stratégie.

Y compris une fois que la pandémie sera passée et que les frontières seront rouvertes ?

Mélanie Lemarchand : En 2019, la France représentait déjà 30% de nos ventes. Elle a culminé jusqu’à 75% de notre activité en 2020, et plafonne déjà à 59% de parts de marché pour 2021 lorsque l’on observe les chiffres des trois mois de l’été, à date. La France est essentielle : c’est elle qui nous a sauvés pendant cette pandémie. Donc nous n’abandonnerons pas le tourisme français. D’ailleurs, nous avons déjà prévu de reconduire ce dispositif pour l’hiver prochain et la saison de ski. Nous travaillerons avec les autres destinations, bien évidemment, mais Lidl Voyages soutiendra le tourisme français, même après la crise.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique