Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Billets bradés : Royal Air Maroc victime de son succès

Le roi Mohammed VI a demandé aux compagnies aériennes de pratiquer des prix raisonnables vers le Maroc pour la diaspora vivant en Europe.

Vendredi 11 juin, Royal Air Maroc (RAM) a décidé de mettre en vente plus de 3 millions de sièges à des tarifs très réduits et fixes en fonction du nombre de membres de la famille voyageant ensemble. Ce dispositif vise évidemment la diaspora marocaine qui souhaite depuis trop longtemps rentrer au pays à un coût raisonnable.

Une initiative louable au regard des tarifs proposés. Par exemple, au départ d’un pays européen à destination du Maroc, un billet aller-retour est proposé à 97 euros TTC par passager pour une famille composée de quatre membres ou plus. Ce prix passe à 120 euros par passager pour une famille de 3 membres. Il grimpe à 150 euros pour un passager voyageant seul ou en compagnie d’une autre personne. Des tarifs fixés du 15 juin au 30 septembre.

Peu de dates vers le Maroc encore disponibles

Mais cette initiative, voulue directement par le pouvoir royal marocain, semble être compliquée à assumer pour la compagnie. Sur Twitter, des milliers de commentaires pointent soit les bugs informatiques, soit des incohérences dans les prix proposés. Au point que la RAM a demandé aux internautes de  privilégier l’application au site internet. Cette opération aura fait de nombreux heureux, mais aussi créé des sentiments de frustration. Beaucoup de dates sont déjà saturées. 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique