Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Marietton Développement prend 42,5% de Bleu Voyages

Le groupe de Laurent Abitbol achète une part significative de Selectour Bleu Voyages pour se renforcer dans le voyage d’affaires.

Non, Marietton Développement ne rachète pas TUI France, ce n’est qu’une fausse rumeur ! Mais le groupe prend une participation de 42,5% dans Bleu Voyages. C’est ce qu’ont confirmé Laurent Abitbol, président de Marietton, et Jean-Pierre Lorente, PDG de Bleu Voyages, en marge de l’IFTM. Une lettre d’intention a été signée. L’accord définitif sera paraphé dans un mois environ, a ajouté Laurent Abitbol. « C’est un rapprochement industriel », a-t-il commenté.

« Nous avons la chance de faire partie du même réseau », a commenté Jean-Pierre Lorente, qui restera le patron du réseau. Nous allons développer des synergies », entre les deux groupes, tous les deux lyonnais, et tous les deux nés en 1968.

La cession de 42,5% du capital résulte en partie du départ d’un actionnaire, Gérard Luret, directeur du voyage d’affaires de Bleu Voyages. Une montée en puissance de la participation n’est pas exclue.

Selectour Bleu Voyages affiche un chiffre d’affaires de 217 millions d’euros en 2018, dont 78% dans le voyage d’affaires.

Une stratégie de croissance externe

Le groupe Marietton Développement a déjà effectué plusieurs opérations de croissance externe au cours des derniers mois.

En 2018, le fonds américain Certares a pris 49% du capital du groupe lyonnais « pour rentrer en Europe ». L’entreprise « m’a donné un capital assez énorme pour investir, une somme qui dépasse l’imagination », dont le montant reste secret, expliquait alors Laurent Abitbol, qui détient la majorité des droits de vote de Marietton Développement. « On m’accorde les moyens d’aller vite et de grandir en France et en Europe », et ce, via un tout nouveau fonds d’investissement français créé à dessein par Certares. « Ce fonds effectuera d’autres investissements, uniquement dans le tourisme, via moi », avait-il ajouté.

A lire aussi :

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique