Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Majestueux et fascinant Cambodge

« Le « pays du sourire » est en pleine transformation. Le tourisme est devenu l’une des priorités du gouvernement et, lentement, les TO montent en puissance. »

Contrairement à la Thaïlande, poids lourd touristique de la région, et le Vietnam, en plein essor, le Cambodge n’a pas encore explosé chez les voyagistes. Leur intérêt pour cette destination, pourtant, va croissant. Largement programmée en combiné avec d’autres pays de la région, ou en extension (en priorité à Angkor, dont les temples classés au patrimoine mondial de l’Unesco sont mondialement connus), la destination n’est encore guère proposée seule. Le lancement, cet hiver, de Voyageurs Associés sur le pays illustre parfaitement la lente évolution en cours : sans renoncer complètement au combiné, son circuit cambodgien – qui débute par cinq jours en Thaïlande – ose ajouter à Angkor et PhnomPenh, les deux principaux centres touristiques du pays, un passage à Battambang. À l’inverse, Vacances Transat renonce cet été à son circuit, faute de demande. Le gouvernement cambodgien, de son côté, met les bouchées doubles pour attirer les visiteurs, dont le nombre ne cesse de croître. Selon le rapport officiel du ministère du Tourisme, ils étaient 1,89 million à entrer dans le pays entre janvier et novembre 2008 (soit 7,4 % de plus que l’année précédente), dont 4,5 % de Français, qui représentent le 7e marché émetteur. « La crise financière mondiale et les affrontements à la frontière de Preah Vihear avec la Thaïlande ont porté un frein à la croissance du tourisme dans le pays », a cependant reconnu le ministre du Tourisme. « Toutefois un effort important est fait par le gouvernement pour garantir la sécurité des touristes étrangers et maintenir la croissance. » Des temples d’Angkor aux plages de Sihanoukville, à travers les campagnes et les rizières, sur les eaux du lac Tonlé Sap ou du fleuve Mékong, ou dans les rues de Phnom Penh, le pays du sourire, meurtri par le régime Khmer rouge dans les années 1970, mérite sans nul doute son surnom…

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique