Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Lufthansa : la grève des pilotes s’étend au long-courrier

La compagnie aérienne allemande a annoncé l'annulation de 750 vols en Allemagne et en Europe ce mercredi 18 mars. La grève se poursuivra demain avec un impact, cette fois, sur les vols long-courriers.

Le conflit se prolonge chez Lufthansa, qui fait face aujourd'hui à son douzième mouvement de grève des pilotes depuis avril. Après la suppression de 750 vols aujourd'hui, en grande majorité au départ ou à destination de Francfort et Munich, ce seront demain les vols long-courriers qui seront, à leur tour, touchés.

Le syndicat allemand des pilotes Cockpit a en effet appelé mardi soir à un nouvel arrêt travail des pilotes de la Lufthansa jeudi sur les vols longs-courriers et le fret.

Les filiales ne sont pas touchées

Lufthansa devrait publier dans la journée un plan de vols spécial pour les deux jours de grève, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Comme aujourd'hui, les filiales German Wings et Eurowings ne seront pas touchées.

Jugeant cette reconduction du mouvement "totalement incompréhensible", la direction a précisé que les long-courriers de Swiss et Austrian Airlines ne seront pas impactés.

La grève de jeudi va en revanche toucher "tous les vols long-courriers de Lufthansa ainsi que les vols de Lufthansa Cargo", a-t-elle confirmé.

Une réforme sur les conditions de départ

Cockpit s'oppose depuis des mois au projet de la direction de revenir sur la possibilité actuelle des pilotes de partir en pré-retraite à 55 ans avec 60% de leur salaire, dénonçant "une dégradation significative pour les jeunes pilotes" exposés à la future réforme.

Plus largement, les pilotes de la compagnie s'inquiètent aussi de la volonté de Lufthansa de se développer davantage dans le low cost face à une concurrence accrue.

Le mouvement de grève "va être étendu afin d'augmenter la pression sur la direction de la Lufthansa", a justifié Cockpit, tandis que la direction a appelé le syndicat à poursuivre "immédiatement" les négociations.

L'impact de la grève limité au maximum

Lors de la dernière grève, qui avait touché Germanwings pendant deux jours mi-février, près de 340 vols au départ de l'Allemagne avaient été annulés.

Lufthansa tente à chaque fois de limiter au maximum l'impact des mouvements sociaux sur le trafic, en ayant recours par exemple aux services de responsables sachant piloter, et en organisant en amont des modes de transport alternatifs pour ses passagers.

20 000 SMS et 7 000 mails envoyés

Selon le porte-parole, la compagnie a envoyé 20 000 SMS et 7 000 mails pour informer ses clients du mouvement social de mercredi.

Les grèves a répétition ont coûté au groupe Lufthansa 232 millions d'euros en 2014.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique