Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Look et Thomas Cook attaquent le BtoC à petits prix

Dans la dernière ligne droite avant l’été, les deux TO dégainent simultanément deux dispositifs marketing et promotionnels pour séduire des clients, à grands coups de petits prix, en agences mais surtout en direct sur Internet.

Le voyagiste Look Voyages redonne du peps a son label Kool lancé en mars 2011 pour animer le marché, en plein marasme du printemps arabe.

En ce début du mois de juin, une nouvelle version du site www.kool-voyages.fr (accessible aussi aux agences) vient d’être mise en ligne avec pour objectif de "repositionner la gamme sur le marché des séjours à prix serrés tout en augmentant le trafic sur la plateforme grand public du TO".

Huit destinations sont proposées : Croatie, Espagne, Grèce, Maroc, Mexique, Portugal, République dominicaine et Tunisie. La promesse formulée par Kool est "la garantie de trouver les prix les plus bas" sur chacune de ces destinations et ce, tout au long de l’année sachant que le voyageur peut demander à "se faire rembourser deux fois la différence s’il trouve moins cher ailleurs". Parmi les offres, on trouve ainsi un séjour à partir de 269 € TTC par personne à l’hôtel Ipanema Park 3* en Espagne.

Jusqu'à 600€ de réduction par personne

De leur côté, Thomas Cook et Jet tours renouvellent sur leur sites respectifs l’opération " les Vendredis de Folie ", soit des ventes de dernière minute avec une nouvelle mécanique promotionnelle "valorisant la réduction en valeur absolue". Les Vendredis de Folie sont (…) sont valables pendant une semaine sur le principe", "jusqu’à – XXX euros par personne" pour des départs dans la semaine ou le mois. Ainsi pour la semaine de lancement, les deux TO offrent jusqu’à 600 € de réduction par personne avec un séjour en République dominicaine à 779€ TT au lieu de 1 379€TTC. Ces promotions sont également réservables en agences.

La semaine dernière, c’est le Club Med qui a attaqué sur le marché estival en déstockant 3000 séjours à moins de 1000€.
 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique