Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les Etats-Unis testent le relevé d’empreintes à la sortie du territoire

Le Département de la sécurité intérieure (DHS) américain expérimente depuis vendredi, dans les aéroports d’Atlanta et de Detroit, la collecte des empreintes digitales des voyageurs étrangers s’apprêtant à quitter les Etats-Unis.

C’est un nouveau pas dans le déploiement du système de contrôle biométrique des voyageurs étrangers aux Etats-Unis. Depuis vendredi dernier, et jusqu’à début juillet, les touristes qui quittent le sol américain par les aéroports d’Atlanta ou de Detroit doivent accepter une nouvelle saisie de leurs empreintes digitales, lors des contrôles de sécurité (à Atlanta) ou directement à la porte d’embarquement de leur avion (à Détroit), après les avoir déjà donné à l’entrée dans le pays lors du passage devant les services de l’immigration.

« La collecte de ces informations biométriques nous permet de déterminer de manière plus rapide et plus fiable si les ressortissants étrangers ont quitté les Etats-Unis dans les temps ou sont restés dans le pays illégalement », a expliqué dans un communiqué le secrétaire du Département de la sécurité intérieure. Le document ne dit rien, en revanche, des éventuelles sanctions qui pourront  peser sur les voyageurs ayant séjourné dans le pays au-delà de la durée autorisée.

Ce test devrait servir à la mise en place de procédures similaires dans l’ensemble des Etats-Unis en 2010. Jusqu’à présent, les voyageurs quittant le territoire américain se contentent de rendre, lors de l’embarquement, le document mentionnant leur date d’entrée, remis lors du trajet aller à bord de l’avion.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique