Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les indépendants font de la résistance

« Le Cediv, en congrès la semaine dernière à Athènes, développe actuellement plusieurs outils de ventes et de gestion pour « rester dans la course ». »

 

Exit les Compagnons du Voyage, le projet de labellisation créé et annoncé l’an dernier par manque d’adhésion des membres du GIE, dont le nombre s’élève a 149 actuellement contre 132 en 2008. Le Cediv a donc séduit une vingtaine d’adhérents de plus cette année (plusieurs points de ventes ont cessé leur activité fin 2008), dont plusieurs jeunes entrepreneurs. A la clé : un accompagnement pour défendre, promouvoir et apporter des services aux agences de voyages indépendantes, de toutes tailles et de toutes spécificités. Avec quelques plus important proposés dès cette année comme la mise en place d’une charte de qualité établie suite à la visite d’un client mystère en agence et du rapport de son audit. Le développement de sites Web aux couleurs de chaque agence (10 sont déjà en ligne) avec la possibilité de puiser directement dans l’offre des TO partenaires est également en cours. Tout comme la mise en place de la première centrale de paiement du regroupement, actuellement en test dans trois agences. Celle-ci n’est, pour l’heure, pas développée en commun avec Manor, qui réfléchit encore. Par ailleurs, le Cediv a créé il y a deux mois son premier observatoire afin de suivre mois par mois l’activité et les difficultés potentielles des agences membres. Enfin, face a l’évolution de la loi sur la vente de voyages et les conséquences qu’elle entraîne, le Cediv pourrait faire son retour au Snav après avoir claqué la porte du syndicat il y a cinq ans. Il faut être à l’intérieur du système pour discuter, explique Adriana Minchella, la présidente du Cediv, qui précise toutefois que si le Cediv revient au Snav, ça sera tous ensemble. Si la majorité est contre, je la suivrai. L’amitié qui la lie a Raoul Nabet, le nouveau président de l’Aps, invité au convenc’tour cette année et également très proche de Georges Colson, y est sans doute pour quelque chose …

 

 

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique