Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le tourisme durable n’est pas assez présent dans la formation

Dans une tribune sur le site de notre partenaire ATD, Laurent Arcuset pointe le manque d’intégration du développement durable dans les formations touristiques.

Laurent Arcuset, est docteur en géographie et responsable de la Licence Professionnelle Tourisme et économie solidaire, à Avignon.
Dans une tribune sur le site d’ATD, il estime que "l’offre de formation en enseignement supérieur, spécialisée dans le développement d'un tourisme durable, reste marginale et souffre d’un manque de reconnaissance chronique de la part des principaux acteurs du tourisme traditionnel qui semblent vouloir retarder ces évolutions, voulues par la société". Extraits.

Améliorer la durabilité de nos modes de développement

"Améliorer la durabilité de nos modes de développement passe par les jeunes. Ils doivent croire en leur avenir, pour investir massivement les études supérieures. A en croire les résultats des enquêtes auprès de ces derniers, le défi est de taille. Dans le baromètre IPSOS-Secours Populaire Français (2010), les jeunes de 18 à 30 ans exprimaient face à l’avenir des sentiments d’angoisse (50%), de colère (38%) et de désespoir (21%)"

"En investissant pour une formation initiale de qualité, ouvrant sur de réelles perspectives, la société peut remobiliser ses 70% de jeunes qui doutent en considérant qu’elle ne leur accorde pas assez de place"

Dans les BTS Tourisme, la durabilité du tourisme n’est que partiellement abordée

"Les formations de niveaux V et IV (CAP à Bac) ne concernent jamais directement le tourisme durable. Dans les BTS Tourisme (niveau III), la durabilité du tourisme n’est que partiellement abordée. Ainsi, la grande majorité des salariés du secteur, issue majoritairement des formations de niveaux III à V (cf. graphique ci-après), est très peu formée en matière de tourisme durable".

Une dizaine de formations de niveaux I et II

"Au final, il n’y aurait donc en France qu’une dizaine de formations de niveaux I et II positionnées clairement sur le tourisme durable. Si ce dernier peut être abordé dans des formations ne le faisant pas figurer dans leur intitulé (comme c’est le cas partiellement dans le Master Tourisme, gestion de projet et e-marketing de l’Université d’Avignon), force est de constater que nous sommes loin de proposer en France une offre de formation initiale capable de relever le défi de la durabilité du tourisme"

Voire l’article intégral sur le site d’Acteurs du Tourisme Durable


 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique