Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le TO Nouvelles Frontières devrait échapper à une réduction d’effectifs

Dans le cadre du plan de restructuration que doit annoncer le groupe TUI le 15 décembre, sa filiale française pourrait échapper aux licenciements, hormis ceux déjà annoncés chez Corsair.

Alors que le plan de restructuration du groupe TUI doit être annoncé le 15 décembre, il semble que Nouvelles Frontières, sa filiale française, soit partiellement épargnée. Selon l’AFP, les syndicats CGT et FO se sont déclarés rassurés à l’issue d’une réunion d’information avec la direction jeudi dernier, qui sera suivie d’un comité central d’entreprise le 21 décembre.
Le TO français ne devrait pas subir d’autres suppressions d’emplois que celles déjà annoncées chez Corsair, à savoir 211 postes, selon les syndicats. Par ailleurs, le voyagiste allemand TUI envisagerait de recapitaliser sa filiale française. La direction de Nouvelles Frontières aurait confirmé que les suppressions de postes concerneraient uniquement Corsair (211 emplois sur un total de 1620 salariés), la compagnie ayant été pénalisée par la crise du chikungunya à la Réunion.  

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique