Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Snet rêve d’étoiles pour les autocars

Du 25 au 28 mars, le Syndicat national des entreprises de tourisme en autocar, réuni pour son neuvième congrès en Croatie, a placé la qualité au coeur de ses débats.

Faire évoluer l’image de l’autocar, tel est le leitmotiv qui a rythmé les séances de travail du neuvième printemps de l’autocar. Organisé en Croatie, le congrès annuel du Syndicat national des entreprises de tourisme (qui regroupe 400 adhérents, agences et autocaristes), a permis notamment de faire le point sur le projet de modification de la loi de 1992. Au coeur des débats, la classification des autocars en étoiles, à la manière de ce qui se fait dans l’hôtellerie. Le sujet agite la profession depuis plusieurs années mais devrait se concrétiser rapidement car c’est l’avenir de notre métier, a insisté Thierry Schidler, président du Snet, très engagé auprès des pouvoirs publics pour faire avancer cette démarche de qualité.

Le projet prévoit l’obligation pour les titulaires d’une licence ou d’une habilitation de recourir à une entreprise de transport de voyageurs classée, celle-ci devant impérativement classifier tous ses véhicules concourant à une activité touristique afin que chaque touriste qui achète une prestation à une agence ou une entreprise habilitée soit assuré de la qualité de cette prestation.

La date limite de remise des dossiers de candidature à l’Union pour le classement des autocars de tourisme (Ucat) a été fixée au 19 avril prochain. Passé ce délai, les préfectures de département seront en droit de retirer l’habilitation ou la licence d’entreprises en infraction. Les autocars classés seront désormais repartis dans l’une des quatre catégories exprimées en nombre d’étoiles croissant, en fonction de la qualité du confort de l’autocar.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique