Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Snav ne sera pas à la carte pour Selectour

Réuni hier en Conseil d’Administration sur l’épineux sujet du barême des cotisations contesté par Selectour, le Snav a répondu par la négative à la demande du réseau à l’hippocampe « d’un syndicat à la carte ».

Le réseau volontaire qui représente 15% des contributions du Snav souhaitait payer moins cher ses cotisations et en moduler le montant suivant les services utilisés auprès du syndicat. C’est non ! a répondu clairement le Conseil d’Administration du Snav, réuni hier matin à Marrakech. Georges Colson, président, en a profité pour « corriger quelques erreurs » dans la lettre ouverte que lui a adressé en début de semaine Patrick Abisset, DG de MNV Voyages. « Il est malsain de semer le doute surtout en cette période difficile pour notre secteur ». Il a notamment rappelé la différence fondamentale entre réseau intégré et réseau volontaire, le premier ne comptant que pour une voix selon les statuts du Snav quand les agences indépendantes des réseaux volontaires constituent chacune une entité juridique et disposent donc chacune d’une voix. « Ce qui leur donne autrement plus de poids ».  Il a mentionné également que le syndicat avait travaillé sur le sujet des cotisations dont le nouveau barême sera soumis au vote des adhérents « à jour de cotisation pour 2008 » le 26 janvier prochain. Il entérine en particulier une baisse moyenne de cotisation de 21% pour les volontaires. « Je pense que cette nouvelle grille sera adoptée », affirme Georges Colson , parce c’est la sagesse. « Les autres réseaux volontaires ont trouvé l’effort suffisant pour ne pas mettre en danger la représentativité du Snav ». Le manque à gagner des adhésions Selectour reste néanmoins important pour le syndicat. Au 31 décembre, environ 45% des adhérents du réseau volontaire ont souscrit individuellement leur cotisation pour un montant d’environ 80 000 euros. Restent 110 000€ dont il faudra se passer. « A nous maintenant de trouver de nouveaux adhérents ». 2009 sera une année de « communication du savoir faire du Snav », promet Georges Colson.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique