Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Mexique prêt à faire le plein cet hiver

La criminalité qui affecte le pays n’inquiète en rien les professionnels, qui s’attendent à un redémarrage complet de la destination.

«Pour que l’événement ait une incidence sur l’activité touristique, encore faudrait-il que le grand public en ait eu connaissance ». Comme la majorité des professionnels, Armelle Le Scaon, directrice de production chez Vacances Transat, reste circonspecte à l’évocation de l’attaque au cocktail Molotov qui a tué huit personnes dans un bar de Cancun, le 31 août. En proie à une guerre des cartels, le Mexique est coutumier de ce genre de faits. Mais la violence, longtemps contenue aux villes du Nord, a aussi touché ces derniers mois la région touristique d’Acapulco, sur la côte Pacifique. Cancun est-elle à son tour menacée ? « Non, on n’assiste pas à un déplacement de la criminalité, promet Jorge Lombard, le directeur de l’OT en France. C’était un règlement de comptes sporadique, hors de la zone touristique. » Loin de s’inquiéter d’une montée de l’insécurité, les TO s’attendent à un redémarrage complet de la destination durant l’hiver, un an et demi après la crise de la grippe A. « On constate une reprise relativement lente sur les circuits, commente Armelle Le Scaon. Mais le balnéaire est déjà revenu à la normale. » Optimiste, le groupe Transat retrouvera cet hiver ses engagements aériens d’avant-crise, affrétant certains vols XL Paris-Cancun en totalité au cours de la saison. La compagnie, seule à voler en direct sur ce segment, passera de deux à trois vols hebdomadaires en octobre. « Les engagements des TO représentent déjà deux tiers des sièges, commente Bernard-Xavier Spokojny, le directeur marketing de la compagnie. Et certains négocient encore pour s’engager davantage. »

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique