Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Futuroscope embrasse le BtoB

Grâce à Internet, le parc de loisirs espère que les agences de voyages passeront quatre fois moins de temps à boucler chacune de leurs réservations.

La majorité des visiteurs français du Futuroscope passent deux jours sur place. Or 55 % des séjours au sein du grand temple de l’image sont commercialisés par les agences de voyages. D’où l’intérêt pour le site de Poitiers d’automatiser les ventes en BtoB. C’est désormais mission accomplie : le parc de loisirs a consenti 15 000 euros environ pour déployer un site réservé aux professionnels, après avoir développé un site grand public autrement plus onéreux. D’importants gains de productivité sont en jeu pour l’entreprise, dans l’incapacité de s’offrir le luxe d’une distribution via les GDS.

Sobriété et efficacité, telles sont les qualités du flambant neuf www.pro.futuroscope.com, en démonstration à Top Resa. Les professionnels pourront bientôt réserver des billets d’entrée et des séjours pour leur clientèle individuelle (en attendant l’ajout ultérieur de cotations groupes). Courant octobre, les réseaux et les agences devraient recevoir des codes d’accès à cet effet. Ce qui leur permettra de tester l’achat en ligne au nom de leurs clients, avant la trêve hivernale du parc (14 novembre-7 février).

La réservation est bouclée en moins d’une minute, promet David Chamard, directeur commercial du Futuroscope. A titre de comparaison, un dossier finalisé au téléphone requiert en moyenne quatre minutes. « Nous sommes le premier parc français de loisirs à franchir le pas du BtoB », se félicite-t-il. La commission sur les ventes est maintenue au taux habituel de 10%.
Linda Lainé

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique