';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Club Méditerranée repasse dans le vert …

Le groupe a dégagé un bénéfice de 4 M€, le premier depuis l’an 2000, grâce en partie à des opérations immobilières.

Mardi matin, le Club Méditerranée a présenté les résultats de son exercice 2005, marqué par un bénéfice de 4 M€ (10 M€ selon les nouvelles normes comptables IFRS appliquées depuis le 1er novembre), le premier enregistré depuis 2000, dû en partie « à une politique dynamique de valorisation immobilière » avec la cession des murs de plusieurs villages. Le résultat d’exploitation a progressé de 28%, à 22 M€ (91 M€ selon les normes IFRS). La stabilité du chiffre d’affaires à 1,59 milliard d’euros

(-0,4%) est quant à elle imputée aux évènements qui ont marqué l’année (tsunami, attentats,  cyclones…), et entraîné une perte d’activité estimée à 49 M€.

 

Poursuivant sa politique de montée en gamme, l’entreprise prévoit d’investir 200 M€ en 2006 dans la rénovation de plusieurs villages (Cancun au Mexique, Opio en France, Cefalu en Italie…) et le lancement de nouveaux projets (Albion à l’île Maurice, Buzios au Brésil).

Henri Giscard d’Estaing, Pdg du groupe, prévoit ainsi de disposer en 2008 d’un parc composé à 50% de villages classés 3 tridents, à 47% en 4 tridents et à 3% en 2 tridents. Les villages de cases et les villas auront alors totalement disparu de l’offre du Club Med.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire