Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Club Med condamné pour publicité mensongère…

Le Tribunal correctionnel de Paris a condamné fin septembre le Club Med pour publicité mensongère, lui reprochant d’avoir communiqué sur une offre promotionnelle du catalogue inexistante au moment où certains de ses clients ont voulu en bénéficier.


La revue Que Choisir se fait l’écho dans sa newsletter en ligne de la récente condamnation du Club Méditerranée pour publicité mensongère. En 2005, le catalogue printemps-été du voyagiste proposait pour certains séjours des remises proportionnelles au nombre d’années de mariage. En réalité, au moment de finaliser leur commande, les clients, dont trois ont entrepris une action en justice, apprenaient que cette offre n’existait plus.

Le tribunal correctionnel de Paris a rendu son jugement la semaine dernière : 15 000 euros d’amende pour le Club Med, reconnu coupable. Pour leur défense lors du procès, les responsables du Club Med ont fait valoir que dès le 23 juillet 2005, l’ensemble des agences avaient informé, par voie d’affichage, de la suppression de ces avantages. Le site de réservation avait également été modifié en conséquence. Il n’y avait, en amont, aucune volonté de tromper, a assuré Édouard Silverio, secrétaire général et directeur du service juridique du Club Med à Que Choisir. Ces arguments n’ont pas suffi au juge explique Que Choisir . Celui-ci a estimé que, de fait, les clients du Club Med n’avaient reçu chez eux aucun erratum, et étaient ainsi parfaitement légitimes à croire qu’ils pouvaient bénéficier des avantages précités. Par conséquent, le Club Med ne saurait s’exonérer de sa responsabilité pénale dès lors que le caractère trompeur de la publicité a perduré jusqu’au moment où le consommateur attiré par l’offre se déclarait prêt à passer commande, poursuit-il. N’ayant pas encore reçu le compte rendu intégral du jugement, le Club Med se réserve le droit de faire appel indique Que Choisir.