Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La SNCF veut repenser son offre TGV

La SNCF travaille sur un nouveau plan à l’horizon 2015 qui passerait par une refonte de sa politique tarifaire et de services et l’élargissement des TGV low cost.

 

Exit le plan « Destination 2012 » ? A la sortie de son conseil d’administration mardi, la SNCF l’a en tout cas remis à plat, constatant que la crise et l’effondrement des marges réalisées par le TGV depuis deux ans ne lui permettraient peut-être pas d’atteindre un chiffre d’affaires de 36 milliards d’euros comme prévu. Les administrateurs planchent désormais sur une nouvelle stratégie baptisée « plan affaires 2015 », prévoyant notamment d’atteindre un chiffre d’affaires de 39 milliards d’euros à cette date, soit une croissance de 28 % par rapport à 2010. Pour y parvenir, la SNCF va repenser son offre TGV, dont les marges ont fondu de moitié en deux ans, selon les Echos qui ont révélé l’information. Plusieurs pistes sont évoquées, comme le renforcement de l’offre low cost et de l’offre affaires et l’élargissement des services, «qui seraient plus à la carte » explique un proche du dossier. « On pourrait imaginer des TGV thématiques sur le modèle TGV Famille », ou qui seraient « différenciés par le niveau de services », avance cette source, qui précise « qu’il ne s’agit que d’un début de réflexion ».
La SNCF veut également faire des économies supplémentaires en gagnant notamment en productivité, mais surtout en renégociant avec l’Etat, sa liberté tarifaire, son contingentement de billets à certaines catégories (militaires, parlementaires, etc,) et bien sûr le montant des péages, qui représentent selon la SNCF près de 30 % des prix des billets.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire