Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La SNCF redevient bénéficiaire en 2016

La SNCF a laissé derrière elle sa perte colossale de 2015, pour retrouver la rentabilité en 2016, grâce notamment à d'importants gains de productivité.

Le groupe ferroviaire public a publié un bénéfice net de 567 millions d'euros en 2016. L'année précédente, une importante dépréciation comptable de la valeur de son réseau, de ses gares et de ses trains, avait engrangé une perte nette géante de 12,2 milliards d'euros.

Un contexte "épouvantable"

La SNCF a "fait face à un environnement épouvantable", entre inondations, grèves, attentats, et difficultés dans  certains secteurs économiques, a commenté le président du conseil de surveillance, Frédéric Saint-Geours. Le coût de tels aléas est estimé à 700 millions d'euros. Mais "on a fait 825 millions (d'euros) de progrès de productivité, assez largement au-dessus de ce qu'on s'était fixé", soit 750 millions, a-t-il fait valoir.

Un investissement maintenu

Le chiffre d'affaires a quant à lui augmenté de 2,8% à 32,3 milliards d'euros, tiré notamment par une acquisition aux Etats-Unis. En tout, un tiers du chiffre d'affaires du groupe est réalisé à l'international.

Le montant total des investissements s'élève à 8,6 milliards d'euros – dont 90% en France – en hausse par rapport à 2015 (8,2 milliards), mais légèrement en-deçà des 9 milliards prévus. En 2017, les investissements devraient atteindre 9 milliards d'euros, dont 5,3 milliards pour le réseau.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique