Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La SNCF perd officiellement l’exploitation d’une ligne TER en Paca, une première en France

C’est désormais officiel : la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur a écarté la SNCF au profit du groupe privé Transdev pour exploiter une de ses lignes ferroviaires, devenant la première région de France à mettre fin au monopole public.

Le changement d’opérateur sera effectif à partir de juillet 2025 pour la ligne Marseille-Toulon-Nice qui concerne 10% du trafic régional en nombre de trains proposés, et dont le contrat de concession sur 10 ans est estimé à 870 millions d’euros. La région va également engager 275 millions d’euros pour l’achat de 16 nouveaux trains et des travaux de maintenance.  

« Le trafic sera doublé », passant de sept allers-retours quotidiens à 14, selon la région. « Au-delà de cette augmentation de l’offre (…) nous avons aussi jugé les offres sur les services rendus aux usagers, la présence humaine à bord, le confort, la sécurité, pas uniquement sur le critère financier », justifie Renaud Muselier, le président de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, la première à se conformer au droit européen qui impose la mise en concurrence du trafic ferroviaire pour toutes les régions à partir de décembre 2023.

11 millions de passagers par jour pour Transdev     

L’annonce a provoqué l’ire des syndicats, qui ont organisé des rassemblements devant le Conseil régional, regrettant « ce démantèlement du service public depuis des années », qui ferait le jeu de l’ouverture à la concurrence. Selon l’Autorité de la qualité de service dans les transports, entre octobre 2020 et septembre 2021, le taux de ponctualité des TER ayant circulé était de 92,5%, avec 302 TER annulés chaque mois en moyenne sur quelque 12 500 trains (2,3%). En 2016, selon la région, 20% des trains étaient en retard et 10% annulés.         

L’exécutif local a par ailleurs maintenu l’exploitation par la SNCF des lignes « Azur », incluant les liaisons entre Les Arcs/Draguignan (Var) et Vintimille (Italie), ainsi que les lignes Nice-Tende et Cannes-Grasse (Alpes-Maritimes), où l’entreprise publique était seule en lice. Ce deuxième lot, estimé à 1,5 milliard d’euros (23% du trafic régional), a également été concédé pour 10 ans, à partir de décembre 2024.

Fruit de la fusion en 2011 de Transdev et Veolia Transport, Transdev transporte 11 millions de passagers au quotidien, par autobus, cars ou trains. En Allemagne, le groupe est devenu le numéro deux du ferroviaire depuis la fin du monopole de la Deutsche Bahn en 1994.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique