Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Univairmer : « Notre levée de fonds prévoit un retour à l’équilibre dès 2022 »

Le groupe a obtenu un soutien financier de la part de Regain 340 et BPI France, à hauteur de plusieurs millions d’euros. 

Dans un communiqué, Jean Dionnet, Pdg du groupe Univairmer, annonce une levée de fonds de « plusieurs millions d’euros », auprès de deux partenaires financiers : le fonds Regain 340, géré par le groupe Turenne, et BPI France.

Le premier intervient en fonds propres par le biais d’une augmentation de capital réservée à hauteur de plusieurs millions d’euros, sans plus de précision. Le second intervient en obligations convertibles via le fonds Avenir Soutien Tourisme à hauteur de 400 000 euros. 

Une levée de moins de 10M€

Jean Dionnet, joint par téléphone, refuse de donner le montant exact mais nous glisse un indice : « Regain met toujours des tickets de 2 à 10 millions d’euros ». La nouvelle répartition du capital est la suivante : le bloc du management et des fondateurs détient plus de 41%, les investisseurs 30%, et le bloc des TO 28%, ajoute-t-il. 

Les deux opérations ont été votées à l’unanimité lors d’une Assemblée Générale Extraordinaire tenue hier, 27 octobre. A l’issue de cette opération, Jean Dionnet conserve ses fonctions de Président, ainsi que l’ensemble des managers, tout en accentuant leur position dans le capital de Tourism Invest.

L’objectif de cette levée de fonds est de permettre au groupe de mener à bien son plan de relance post-Covid, et de se projeter à 5 ans. Jean Dionnet précise dans le communiqué : « accroître sa digitalisation au service d’une distribution omnicanale,  développer le réseau des coachs voyages, renforcer la communication, ouvrir de nouvelles agences et augmenter le nombre de franchisés ». Le périmètre actuel est de 57 agences, en comptant la fermeture de 5 points de vente pendant la crise. 

« Le business plan approuvé par Regain 340 prévoit un retour à l’équilibre dès 2022, nous confie aussi Jean Dionnet. Et un retour au niveau 2019 en 2022 voire 2023, en termes de chiffre d’affaires, avec un Ebitda de 1,5 million d’euros à 2,5 millions d’euros. »

Une baisse de 49% du CA en 2020

Pour rappel, à fin 2019, l’ensemble des partenaires industriels trustaient ensemble 32,55 % du capital d’Univairmer (Misterfly, John Paul (Accor), le groupe Travel Lab (Kuoni), Top of Travel, Visiteurs, Présence, le groupe Teker, d’East West Travel (Premium Travel), Coach & Travel Investment (Voyages Internationaux), Ollandini Voyages, et Mondial Tourisme), le reste du capital étant détenu par les actionnaires fondateurs et le management au travers de la société Fregate. A l’issue de l’exercice au 31 octobre 2019, le groupe annonçait un volume d’activité de 110 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires consolidé de plus de 23,5 millions d’euros.

En avril 2020, le groupe a obtenu un Prêt garanti par l’Etat d’un montant de 4 millions d’euros. En octobre 2020, le réseau d’agences de voyages a été recapitalisé à hauteur de 3 millions d’euros, de la part des actionnaires, de Bpi France et des banques. Sur le dernier exercice, clos au 31 octobre 2020, le chiffre d’affaires a atteint 11,9 millions d’euros, en retrait de 49% sur un an. Et depuis décembre dernier, le groupe bénéficie du fonds de solidarité, qui s’élève à 200 000 euros par mois, jusqu’à nouvel ordre.

Catalina Cueto et Linda Lainé

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique