Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La SNCF dévoile ses tarifs vers l’Allemagne

Dans le cadre du lancement du TGV Est le 10 juin 2007, la compagnie ferroviaire proposera une offre de lancement exceptionnelle de 19 euros l’aller simple au départ de Paris gare de l’Est (notre photo) vers Kaiserslautern, Sarrebruck et Karlsruhe et 29 eu

Le 10 juin prochain, le TGV Est s’élancera vers Strasbourg et Nancy depuis Paris mais aussi au delà de la frontière allemande Stuttgart et Karlsruhe, tandis que l’ICE (le train à grande vitesse de la Deutsche Bahn) fera de même vers Francfort, Mannheim, Kaiserslautern et Sarrebruck. Pour la première fois, les clients détenteurs d’une carte commerciale SNCF (Enfant+, 12-25, Escapades ou Senior) pourront obtenir les mêmes réductions sur les réseaux allemands. A compter du 10 avril, date de l’ouverture des ventes de billetterie, une offre promotionnelle sera disponible à partir de 19 euros l’aller simple (non remboursable, non échangeable) au départ de Paris vers Kaiserslautern, Sarrebruck et Karlsruhe et 29 euros vers Francfort, Mannheim et Stuttgart. Hors cette offre promotionnelle, la grille tarifaire se déclinera en tarif Flexi seconde classe (échangeable et remboursable) de 87 euros l’aller simple (Paris-Mannheim), 95 euros (Paris-Stuttgart), 99 euros (Paris-Francfort). Sur tous ces tarifs, il sera possible d’obtenir en fonction des cartes des réductions garanties de 25% ou de 50% (dans la limite des places disponibles). La SNCF a souligné que la réservation était obligatoire pour les trajets ferrovavires internationaux toutefois, sur les trajets effectués en TGV à l’intérieur de l’Allemagne, le voyageur n’aura pas à réserver son billet.
La SNCF a dévoilé en février les tarifs qu’elle pratiquerait sur les lignes au départ de Paris vers Strasbourg, Nancy et Metz. Supérieurs de 20 à 30% à ceux des trains Corails circulant actuellement, ils ont déclenché une polémique chez les associations d’usagers.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique