Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La guerre des prix aura bien lieu

Les chiffres viennent de tomber et,comme on le pressentait, les comptes sont légèrement dans le rouge pour les traditionnelles soldes de début d’année, avec une baisse de 2 à 3 %des ventes dans les principales chaînes de grands magasins. Quid de la grande braderie annoncée dans le tourisme ?

Les premières promotions sont logiquement apparues sur les devantures des agences et sur Internet pour les fêtes de fin d’année, dans un contexte de consommation en berne. Désormais, il s’agit pour les tour-opérateurs et les compagnies aériennes de déstocker leurs produits à très courte échéance.

La course aux soldes massives est lancée ! Déjà, des signes de frémissement du marché sont perceptibles depuis quelques semaines et les réservations reprennent un peu d’allant. Alors pourquoi cette surenchère au plus bas prix ?

Tout d’abord parce que notre industrie ne déroge pas à la règle de l’évolution comportementale des consommateurs, de plus en plus adeptes des ventes de dernière minute, et nous l’avons souligné à plus d’une reprise dans nos colonnes.

Sur le même sujet

Ensuite la variable d’ajustement permet aux opérateurs de générer tant bien que mal du chiffre d’affaires dans un marché organiquement rigide. L’effet de volume et la diminution des marges jouant en la matière à fond leur rôle de modérateur.

Conscients cependant de la limite de l’exercice, les producteurs renforcent leurs investissements dans des moyens technologiques plus efficaces.Oui, mais voilà, ce système ne peut fonctionner qu’au prix d’une extrême réactivité et adaptabilité des produits proposés.

Et si le yield management peut faire ses preuves dans le secteur de l’aérien, avec quelques réserves cependant, il n’est pas sûr que producteurs et distributeurs puissent maîtriser leur marché avec une telle souplesse.

Laurence ROUSSEAU
Directrice de la rédaction

Réagir à cet article