Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Voyage au Royaume-Uni : isolement « obligatoire » et motif impérieux requis dès le 31 mai

Paris instaure de nouvelles conditions d’entrée pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni afin de limiter les risques sanitaires, a expliqué Gabriel Attal.

La France va « mettre en place un isolement obligatoire » pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni où circule notamment le variant indien, a annoncé mercredi 26 mai le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

La date d’application de cette mesure sera « précisée dans les prochaines heures », a-t-il ajouté à l’issue du Conseil des ministres. La décision a été actée « avec le président de la République et le Premier ministre ». « Nous devons rester attentifs, prudents, c’est la clé d’un retour à la vie normale », a aussi expliqué le porte-parole lors de son point presse.

L’exigence d’un motif impérieux de retour

Selon le Consulat général de France à Londres, les voyageurs de plus de 11 ans demeurent soumis à la présentation d’un test PCR négatif de moins de 72 heures et à une attestation sur l’honneur comportant un engagement à s’isoler pendant sept jours et à réaliser un deuxième test PCR à l’issue. La déclaration de Gabriel Attal laisse entendre que la quarantaine sera cet été maintenue, et plus encadrée.

Selon une source gouvernementale, c’est à compter de lundi 31 mai qu’un « dispositif plus restrictif » sera mis en place « face au développement du variant dit indien », tel qu’évoqué hier en conseil des ministres. « Des motifs impérieux seront exigés pour les ressortissants étrangers ou non résidents rejoignant la France depuis le Royaume-Uni », d’après cette source. De plus, un test PCR ou antigénique de moins de 48h sera exigé de la part de toute personne rejoignant la France depuis le Royaume-Uni. Enfin, à leur arrivée, ces personnes « devront observer une période d’isolement de 7 jours ».

Déjà, 16 pays concernés

Jusqu’alors, 16 pays faisaient l’objet d’une quarantaine obligatoire, dont le Brésil, l’Inde, l’Argentine ou la Turquie.

La liste des pays concernés s’est allongée au fil de l’eau. La quarantaine est imposée aux personnes venant des cinq pays suivants depuis le 24 avril : l’Inde, le Brésil, l’Argentine, le Chili, l’Afrique du Sud. Et depuis le 8 mai, à ceux en provenance du Bangladesh, du Népal, du Sri Lanka, des Emirats arabes unis, du Qatar, de la Turquie et du Pakistan.

Enfin, Paris exige un isolement de dix jours de la part des voyageurs de quatre autres pays depuis le 16 mai : le Bahreïn, la Colombie, le Costa Rica et l’Uruguay. 

A lire aussi :

2 commentaires
  1. Dominique CALMEL dit

    Pourquoi ne pas avoir pris de mesures similaires envers la Chine, productrice du virus ? Même les masques viennent de Chine !

  2. vvdb.fr dit

    C’est quoi un motif impérieux ?
    Motif impérieux qui contrôle la véracité ?

    Donc tout le monde passe !

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique