Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La France a perdu deux millions de touristes en 2016

 » Si elle conserve la première place sur le podium du tourisme mondial, la destination a souffert en 2016 des conséquences des attentats, pâtissant notamment d’une baisse de la clientèle européenne, son premier marché. »

Les chiffres de 2016 viennent donner un coup de frein à six années de hausse consécutives. L’an dernier, la France a en effet accueilli 82,6 millions de touristes étrangers, contre 84,5 en 2015, selon des données publiées par la DGE. Pas de quoi toutefois faire vaciller la destination de sa place sur la première marche du podium du tourisme mondial, loin devant les Etats-Unis, qui occupent la deuxième place, avec 75,7 millions de touristes (-2,3%), devançant d’une courte tête l’Espagne, et ses 75,6 millions de visiteurs étrangers (+10,3%).

Conséquence, notamment, des attentats qui ont frappé le territoire, la baisse de 2,2% de la fréquentation touristique internationale en France s’explique en grande partie par un fort repli de son premier marché. Les touristes européens se montrent ainsi en retrait de 3,8%. En 2016, 64,5 millions de visiteurs européens ont visité la France. Un chiffre qui a diminué de 2,6 millions par rapport à 2015, mais surtout de près de 5 millions depuis 2013.

Les touristes américains en hausse

Compensant cette désaffection, le nombre de touristes en provenance du continent américain est en forte hausse. Profitant d’un dollar fort par rapport à l’euro, les touristes ont ainsi été nettement plus nombreux à faire le voyage depuis les Etats-Unis : bondissant de 15% entre 2015 et 2016. Au total, près d’un touriste étranger sur dix (9,8%) arrive du continent américain. Parmi ces 8,1 millions de visiteurs, un peu plus d’un sur deux réside aux États-Unis.

Tirant la croissance du nombre de touristes extra-européens depuis quelques années, la clientèle asiatique était aussi en retrait en 2016, avec une baisse des arrivées de l’ordre de 6%. Le nombre de touristes asiatiques (5,7 millions) est toutefois resté proche du niveau record atteint en 2015 (6,1 millions), et très nettement supérieur au niveau des années antérieures indique la DGE.

Essentiellement liée à l’arrivée de 300 000 personnes de plus en provenance d’Afrique du Nord, la hausse des touristes en provenance d’Afrique se fixe à +10,8%. En revanche, les touristes en provenance d’Océanie, principalement les Australiens, sont venus moins nombreux, dégringolant de 19,8%, même si leur nombre (1,2 million) reste important compte tenu de la population du continent, tempère la DGE.

Nette reprise fin 2016

Confirmant les conclusions des différentes études menées sur le dernier trimestre 2016; la DGE note une reprise quatrième trimestre 2016 : "le reflux semble enrayé avec un nombre de touristes (14,3 millions) équivalent à celui de 2015 et 2014". Un fort rebond également constaté sur le premier trimestre 2017 : Atout France a ainsi observé une hausse de 32% des demandes de visas touristiques et une forte progression des nuitées hôtelières internationales en Ile-de-France (+12,6%) et pour le segment haut de gamme (+11,4% pour les hôtels 4 et 5 étoiles).

En terme de comportements et de consommation touristiques, la DGE observe par ailleurs une très légère tendance à la diminution des séjours entre 2015 et 2016, de l’ordre de 0,4%. Tous marchés confondus, la durée moyenne d’un séjour en France d’un séjour étranger s’est établie à 6,8 jours.

Au niveau de l’hébergement, si les nuitées marchandes restent prioritaires, représentant 65,9% des nuitées, cette part baisse lentement depuis 2012. La part des locations par des particuliers parmi les nuitées marchandes a continué à progresser et s’établit à 26,7% en 2016 (26,2% en 2015).

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique