Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’offensive allemande de Lufthansa

La compagnie a annoncé à l’ITB un programme triennal d’actions sur son marketing et la modernisation de ses produits.

Les extensions, travaux et déménagements en cours sur les hubs de Francfort, Munich et Berlin vont servir de tremplin à une nouvelle offensive de Lufthansa. « Cet été, dès l’emménagement dans le nouvel aéroport de Berlin, le trafic sera multiplié par quatre », annonce Reinhold Huber, vice-président produit et marketing de la compagnie allemande. « Nous ouvrons une porte vers Moscou et toute l’Europe de l’Est. Ce hub, dont les 14 avions basés et le personnel fonctionneront comme une compagnie indépendante, s’inscrit en complément de l’offre développée à Vienne par notre filiale Austrian », explique Reinhold Huber. « Et à Francfort, nous visons 6 millions de passagers en plus avec le nouveau terminal, doté de 23 portes d’embarquement et de cinq lounges ».

L’offensive concerne également les produits, en commençant par le haut de gamme : Lufthansa, qui vient de présenter son nouveau concept de sièges « Business Class », va rééquiper 40 % de sa flotte en 2013, puis l’ensemble de ses avions (7 000 sièges affaires) fin 2014. Les premiers Boeing 747-800 dotés de ce siège-lit totalement plat (1,98 mètre, sur 92 sièges en Business) assureront dès le mois de mai des vols vers l’Inde et les États-Unis. Vingt gros porteurs du même type rejoindront la flotte d’ici 2015, aux côtés des dix A-380 en service prévus dès la fin de cette année. Lufthansa investit cette année 1,2 milliard d’euros dans la modernisation de sa flotte, complétés par 300 millions d’euros d’investissement dans les installations au sol et la modernisation des avions.

Le transporteur allemand a également annoncé à l’ITB une alliance commerciale avec Thomas Cook, autour de son nouveau portail Lufthansaholidays.com. « Ce nouveau canal de distribution contribuera à accroître la part de nos ventes en ligne, qui doivent passer de 30 % environ à 40 % d’ici 2015 », prévoit Reinhold Huber.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique