Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’APS étend sa gamme de services jusqu’aux fonds de pension

Réunie en assemblée générale, l’Association professionnelle de solidarité a annoncé la création, entre autres, d’un fonds de pension pour les retraites de ses adhérents.

Défendre et aider ses 2 640 adhérents (+3 % par rapport à décembre 2002), tel est le credo réaffirmé par l’Association professionnelle de solidarité lors de son assemblée générale, qui s’est déroulée le 24 mars. A cette occasion, son président, Olivier Delaire, a an-noncé la création d’une structure de services destinée à apporter aux professionnels une aide et des réponses concrètes à leurs préoccupations.

Service emplois et assistance aux anciens du tourisme

Outre des services déjà existants (comme la formation, l’assistance juridique, comptable et informatique, l’aide à l’installation des jeunes entrepreneurs…), cette structure comptera un nouveau service emplois (stages, offres…), une assistance aux anciens du tourisme et, surtout, un fonds de pension pour les retraites. C’est une nouvelle étape pour l’association et sa professionnalisation, a souligné Olivier Delaire. Ce projet permettra de donner le meilleur service au client, a salué pour sa part Alain Bodon, directeur de cabinet du secrétaire d’Etat au Tourisme.

En 2003, l’APS a été amenée à prendre 2 028 décisions (avec 234 adhésions, 558 modifications, 607 réajustements de garantie, 68 fermetures…). Elle a également permis à 4 544 clients de partir en vacances malgré les défaillances de certains de ses adhérents. Surtout, elle a dû faire face à une augmentation des sinistres (107 dont 42 de la part d’affiliés à l’APS, soit quatre de plus qu’en 2002 et 18 de plus qu’en 2000, année de référence) et de leurs coûts (3,4 ME contre 626 000Een 2002). L’APS a ainsi enregistré un résultat net négatif de 189 330 E par rapport à l’exercice 2002. Une perte qu’Olivier Delaire explique par un excédent du budget de fonctionnement de 260 461 E mais aussi par une insuffisance du budget de garantie de 449 791E. Au final, compte tenu du montant du fonds de garantie, le total des capitaux propres au 31 décembre 2003 s’élevait à 3,83 ME. Pour 2004, l’APS espère un résultat d’exploitation positif de 1,8 ME.

Enfin, l’Association a rappelé qu’elle avait choisi depuis quelques mois comme nouvel organisme de réassurances la Coface Belgique, déjà en charge de cette activité auprès des agences belges.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique