Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

JAL n’est plus à prendre

Comme l’avait laissé entendre le nouveau gouvernement japonais, nommé à la suite des dernières élections nationales, JAL a interrompu les discussions entamées avec Delta et American Airlines.

 

En septembre, le président de JAL Haruka Nishimatsu avait annoncé que la compagnie souhaitait conclure un partenariat, assorti d’une possible ouverture de son capital, avec une autre grande compagnie internationale. Delta Air Lines, American Airlines, ainsi qu’Air France-KLM, Korean Air, Qantas et British Airways avaient été citées comme partenaires potentiels. JAL que le précédent gouvernement conservateur de Taro Aso imaginait partenaire de Delta Air Lines ne cherche plus de partenaire depuis que le Parti démocrate du Japon (PDJ) de centre-gauche élu le 16 septembre dernier a décidé de reprendre à zéro le processus de restructuration de la compagnie, privatisée en 1983. Selon Kyodo, qui cite des sources anonymes, JAL va d’abord se concentrer sur l’élaboration d’un plan de redressement comprenant des suppressions d’emplois et de liaisons non rentables, comme le lui a demandé l’exécutif. Elle devrait ensuite renouer les conversations en vue de trouver un partenaire.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique