Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Italique prend ses distances

Le dépôt de bilan imminent de Voyages Wasteels place Italique, le TO spécialiste de l’Italie, propriété à 100% du réseau, dans une situation délicate. Mais tous les départs des clients sont assurés jusqu’à nouvel ordre.

Hier soir au moment de notre bouclage, les réunions se succédaient au siège de Voyages Wasteels à Bagnolet sans qu’il soit possible de joindre Laurent Wasteels, patron du réseau. Le dépôt de bilan semblait cependant inéluctable. Et la mise en redressement judiciaire avec plan de continuation logique.

Cette défaillance place Italique, le spécialiste de l’Italie, propriété du réseau, dans une situation délicate. « Nous appartenons à 100% à Wasteels, mais sommes une société à la gestion distincte », explique Marco Savarese, le responsable du TO. Le problème est qu’Italique est affiliée IATA via Wasteels qui n’a plus le droit d’émettre de billets, n’ayant pas honoré le BSP d’octobre. Du coup, Italique a trouvé une solution d’attente et fait émettre ses billets des prochains jours auprès d’Air France. Tous les clients du TO peuvent donc effectuer leur voyages proches sans problème.

Italique, référencé par Thomas Cook comme TO privilégié il y a 10 jours, sera fixé sur son sort rapidement dès que le tribunal aura statué sur la cas de Wasteels. Tout dépendra du plan de continuation, confirmait hier soir Denis Wathier.
Italique a réalisé pour l’exercice clos le 30 septembre dernier un chiffre d’affaires de 4,5M€ pour 6000 clients, porté en particulier par les ventes du réseau Thomas Cook.   

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique