Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

IATA prévoit 600M$ de pertes en 2012 en Europe

L’augmentation du prix du baril, attendu en moyenne à 115 dollars en 2012, aura un impact sur les résultats de toutes les compagnies.

Les compagnies aériennes européennes devraient perdre 600 millions de dollars (458,8 millions d'euros) cette année, selon les prévisions 2012 de l'Association internationale du transport aérien (IATA) présentées par Tony Tyler, directeur général de l'Association internationale du transport aérien. "Beaucoup d'économies du continent sont en profonde récession, le transport aérien est très taxé" a-t-il expliqué.

Les compagnies européennes sont les plus touchées par la crise, mais l’augmentation du prix du pétrole va impacter les résultats de toutes les entreprises. IATA a revu à la baisse ses bénéfices pour l’ensemble du secteur, à 3 milliards de dollars.

Un baril à 115 dollars en moyenne sur 2012

Alors que le secteur misait sur prix moyen du baril pour 2012 à 99 euros en décembre dernier, IATA prévoit désormais un prix moyen de 115 dollars. Selon IATA, cette hausse va augmenter de 34% les coûts de fonctionnement des compagnies pour une facture totale de pétrole de 213 milliards de dollars en 2012.

Les tensions politiques dans la région du Golfe pourraient encore faire flamber les prix. Des compagnies aériennes dans le monde "pourraient faire faillite", avec un baril à 150 dollars, a déclaré Tony Tyler et les pertes pour le secteur atteindraient 5 milliards de dollars.

Dans le détail, les compagnies nord-américaines devraient enregistrer des bénéfices de 900 millions de dollars, celles d'Asie-Pacifique de 2,3 milliards, celles du Moyen-Orient de 500 millions, celles d'Amérique latine de 100 millions et celles pays africains devraient perdre 100 millions.

 

Le prix du baril de pétrole atteint un niveau record

 

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique