Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

GDS et agences s’engagent sur les produits auxiliaires de l’aérien

Une norme standard est annoncée alors que la vente de ces services complémentaires butait sur la technologie. Mais les compagnies aériennes ne sont pas encore prêtes à payer.

Amadeus, Sabre, Travelport, American Express Business Travel, BCD Travel, Carlson Wagonlit Travel, Expedia, Egencia, HRG, Opodo, Orbitz, Travelocity… les poids lourds de la distribution ont signé un protocole d’accord cette semaine pour mettre en place des standards technologiques communs permettant la distribution des produits et services complémentaires des compagnies aériennes. Depuis plusieurs années, celles-ci ont multiplié la création d’offres dépackagées facturées, « ancillary services » en anglais, comme les frais de bagages, les repas à bord ou les surclassements. Surtout proposés sur leurs propres sites webs, ces nouveaux produits posaient des problèmes techniques lorsqu’il s’agissait de les faire distribuer aux agences de voyages par les canaux habituels des GDS. La solution retenue consiste à utiliser la solution ATPCO optional services qui s’appuie sur une catégorie tarifaire déjà existante (OC) dans les systèmes actuels. British Airways, Delta Air Lines, LAN, WestJet et Air New Zealand se sont associées à cet accord mais le consensus est encore loin d’avoir été trouvé. Plusieurs compagnies, comme American Airlines, ont initié des projets de fourniture directe de leurs tarifs et gammes de produit aux agences sans passer par les GDS, pour répondre à plus de souplesse dans la gestion de leurs offres et à un coût de distribution inférieur.