Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Frédéric Hocquard à Jean-Baptiste Lemoyne : il est urgent « d’accompagner la filière touristique parisienne »

Dans un courrier qu’il lui a adressé il y a quelques jours, Frédéric Hocquard, adjoint à la mairie de Paris en charge du tourisme et de la vie nocturne, sollicite Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d’Etat au tourisme, pour lui demander l’élaboration d’un contrat de relance pour le tourisme parisien.

Dans un courrier envoyé au secrétaire d’Etat au Tourisme, Frédéric Hocquard commence par poser un bilan qui montre l’impact de la pandémie et ses conséquences sur l’activité touristique à Paris. « Pour exemple, Paris n’a compté que 8% d’occupation hôtelière en novembre 2020, contre 83% en 2019 ; et en 2020 et 2021, presque 100% des congrès ont été annulés. Paris, première destination française accueillait avant la crise sanitaire quasiment 30 millions de visiteurs, contre 5,3 millions cet été par exemple, soit -50% par rapport à 2019. »

Et, selon Frédéric Hocquard, il y a désormais urgence. « Aujourd’hui, Paris doit à la fois répondre à la pression montante des conséquences de cette crise et dans le droit fil de l’Accord de Paris sur le climat signé en 2015, jouer un rôle particulier dans l’invention d’un tourisme différent, plus durable et plus respectueux de son environnement et de ses habitants ». Une réflexion déjà entamée par l’exécutif municipal parisien lors des Assises du tourisme durable Paris 2021, organisées au début de l’été.

En ligne de mire, le Plan de Reconquête Touristique

Si les signaux de reprise sont « plus positifs pour ce second semestre 2021 », et ce malgré l’absence de certaines clientèles étrangères chères à la destination Paris, Frédéric Hocquard insiste « à nouveau auprès de vous (Jean-Baptiste Lemoyne, NDLR) sur l’urgence d’accompagner la filière touristique parisienne tant pour le secteur du tourisme de loisirs que d’affaires ». L’élu « renouvelle [son] souhait de [le] rencontrer le plus rapidement possible et [sa] volonté de travailler avec [lui] sur un contrat de relance sectoriel pour la destination Paris ».

Selon Frédéric Hocquard, « la première destination française et les acteurs du tourisme dans leur ensemble (hôtellerie, activités, transports, restauration, événementiel, agences de voyages, excursionnistes, etc…) » méritent de faire « l’objet d’un contrat spécifique ». Un contrat qui pourrait « s’inclure dans le cadre du Plan de Reconquête et de Transformation Touristique (PRTT) annoncé par le président de la République au printemps dernier ». La mairie de Paris a des idées sur différentes thématiques (transition écologique des équipements, mobilités touristiques durables, …) et propose d’ouvrir la discussion sur la transition de l’offre touristique des grandes métropoles.

Frédéric Hocquard conclut en regrettant « sincèrement que la création du fonds tourisme durable destiné à soutenir la transition de certains acteurs (TPE, PME, association…) sur cette année 2021 soit dédié prioritairement aux zones rurales. La crise sanitaire oblige aussi les différentes destinations et en particulier les métropoles à repenser leur manière d’accueillir et à revoir leurs offres à destination des visiteurs ».

A lire aussi : 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique