Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Faillite de Thomas Cook : nouvelle étape décisive pour le remboursement des consommateurs

L’état des créances a été déposé auprès du greffe du Tribunal de commerce de Nanterre le 6 août dernier. Une étape centrale de la procédure collective.

Dans un communiqué diffusé ce vendredi 3 septembre, l’APST fait le point sur son « accompagnement » des consommateurs affectés par la faillite de Thomas Cook France, survenue en septembre 2019. Un séisme dans l’industrie du tourisme, qui a toujours des répercussions deux ans plus tard.

En mai dernier, 9300 dossiers étaient toujours en attente de remboursement, pour un montant de 20 millions d’euros, selon des chiffres communiqués par l’APST. Le travail se poursuit donc pour accompagner les consommateurs impactés, explique l’association. « L’état des créances a été déposé auprès du greffe du Tribunal de commerce de Nanterre le 6 août dernier, fait savoir la caisse de garantie financière de près de 70% des acteurs du tourisme. La vérification de l’état des créances est une étape centrale de la procédure collective qui vise à s’assurer du bien-fondé des créances déclarées au passif de Thomas Cook France. »

53 677 personnes affectées par la faillite de Thomas Cook

« L’APST pourra procéder au remboursement des clients consommateurs titulaires de créances déclarées et vérifiées dans le cadre de la procédure collective à compter de la décision de l’admission des créances, précise le communiqué. Pour ce faire, les clients consommateurs devront notamment adresser à l’APST la notification d’admission de créance transmise par le Tribunal et le certificat de non-recouvrabilité transmis par le liquidateur. »

53 677 personnes ont été affectées par la faillite de Thomas Cook France, pour un sinistre total de 42 millions d’euros, rappelle l’APST pilotée par Alix Philipon.

Dès l’arrêt de l’activité de Thomas Cook France, l’organisme avait pris en charge le rapatriement et la sécurisation à destination de 11 000 personnes pour un coût de 1,5 million d’euros, dont 1859 personnes ayant avancé des frais sur place et remboursés en priorité, rappelle le document.

Seulement 30% de dossiers complets

L’APST a également assuré une prise en charge en services, c’est-à-dire en organisant le voyage des consommateurs à des conditions identiques ou similaires, mandatant près de 100 tour-opérateurs pour un montant d’environ 18,5 millions d’euros, souligne également l’association.

L’APST assure enfin une prise en charge en deniers, c’est-à-dire un remboursement des clients consommateurs, pour 8885 dossiers. Un peu plus de 30% des dossiers sont à ce jour complets et seront remboursés très rapidement, assure l’association.

A lire aussi : Faillite de Thomas Cook : quel impact pour les pros ?

1 commentaire
  1. Anonyme dit

    Deux ans sept dossiers complets a l’Apst, manque toujours quelque chose ou se trompe de dossier deux sinistres même personne. Le top.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique