Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Excellent bilan pour Seafrance en 2002

L’opérateur transmanche a notamment bénéficié de l’apport de son nouveau navire, le Rodin, qui a créé 25% de capacités supplémentaires.

Avec un chiffre d’affaires de 260 M€ en 2002, en hausse de 27,8% par rapport à 2001, Seafrance a opéré un spectaculaire rétablissement après des années difficiles qui avaient notamment été marquées par la fin des ventes hors taxes en 1999. La filiale maritime de la SNCF a dégagé un bénéfice net de 14,8 millions d’€ sur la même période (contre 3,4 M€ en 2001). Le trafic passagers qui s’est accru de 24% à 3,4 millions de passagers a notamment été soutenu par la mise en ligne du cinquième navire de l’opérateur transmanche, le Rodin, qui a entraîné un accroissement de capacités de 25%.

L’année 2003 sera certainement plus difficile. « Le trafic passagers se maintient bien par rapport à 2002. Notre activité globale devrait plus souffrir des difficultés du fret, à cause du renforcement de la concurrence et de la conjoncture économique dégradée avec la guerre en Irak », explique Eudes Riblier, président du directoire de Seafrance. Pour autant, Seafrance poursuit son développement. L’opérateur vient de signer un contrat avec les Chantiers de l’Atlantique pour la construction d’un nouveau navire de 186 mètres et d’une capacité de 1 900 passagers, livrable en février 2005.