Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Evaneos.com : Nos voyageurs notent les réceptifs

  Ce site Internet, qui connecte les réceptifs et les voyageurs, s’apprête à lancer une nouvelle version, dans laquelle le pouvoir de prescription des voyageurs sera renforcé.

Avec TripAdvisor.com, les voyageurs peuvent attribuer des notes à des hôtels, des restaurants, et des lieux de visite. Spécialiste du voyage sur mesure en direct, Evaneos.com a mis au point un système analogue, mais pour jauger les "agences locales" avec lesquelles il travaille. "Nous serons les premiers à le faire en France pour des réceptifs", assure Eric La Bonnardière, cofondateur. Un axe de différenciation vis-à-vis des nombreux acteurs qui ont développé, après lui, des plateformes de désintermédiation. C'est aussi un levier pour créer un climat de confiance entre des personnes séparées de milliers de kilomètres.

Dans les cartons depuis un an

Depuis un an déjà, Evaneos.com invite ses clients à laisser une note sur 5, qui n’est pas encore en ligne (alors que les avis, eux, le sont). Le site a attendu d’avoir collecté quelques centaines d’appréciations avant d’afficher un score global, qui apparaîtra dans la nouvelle mouture d’Evaneos, soit aujourd'hui ou dans les prochains jours. Comme le montre la capture d'écran ci-dessous, différents critères sont évalués : le voyage en général, les échanges avec l'agent, l'itinéraire, l'accueil, le guide…

Lancé en juin 2009, le site a fait voyager 6000 personnes en 2011, et s’achemine vers le cap des 10 000 cette année. Le pure player met en relation les internautes et une sélection de 150 réceptifs, moyennant une commission de quelques points de pourcentage. Le credo du pure player, c’est le long courrier. "Nos destinations sont la Tanzanie, le Costa Rica, Madagascar… Nous n’avons aucune valeur ajoutée sur Venise par exemple".

"Aucune cannibalisation avec la distribution traditionnelle"

Evaneos fait son nid auprès d’une clientèle de voyageurs avertis qu’il souhaite fidéliser, en jouant sur la fibre communautaire. "Nous pensions attirer de jeunes cadres dynamiques qui n’ont pas forcément le temps d’organiser leurs voyages seuls. Ce n’est pas le cas. Nous plaisons aux seniors et aux familles qui voyageaient jusqu’alors en backpackers, ainsi qu’aux personnes préparant leur voyage de noces. Il n’y a aucune cannibalisation avec la distribution traditionnelle. Ceux qui le croient se trompent de combat !"

Afin de s’ouvrir à de nouveaux prospects, Eric La Bonnardière pourrait-il aller jusqu’à travailler avec des agences désireuses de travailler avec des réceptifs ? Même si son modèle économique repose et reposera toujours sur le BtoC, il n’écarte pas complètement cette hypothèse de travail.

Pauline a évalué son voyage en Tanzanie, monté par le réceptif Céline :

A lire aussi : Evaneos connecte les voyageurs aux réceptifs.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique