Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

En 2022, les grands musées parisiens ont retrouvé leur public

Trois ans après le début de la crise du Covid-19 et encore privés de leurs publics asiatiques, la fréquentation des grands musées parisiens est en nette hausse en 2022 et tend à retrouver ses niveaux de 2019.

Le tourisme a retrouvé ses droits en France, et notamment à Paris, boudée par les visiteurs internationaux pendant la crise sanitaire. A l’exception du public asiatique, les visiteurs étrangers, notamment américains, sont revenus dans les hauts lieux culturels touristiques de la capitale qui a vu les grandes expositions (Kokoschka, Munch, Frida Kahlo…) plébiscitées et le retour en force du public de proximité dans les musées de la Ville de Paris.

Avec 7,8 millions de visiteurs, Le Louvre, plus grand musée du monde, enregistre « une hausse de 170% par rapport à 2021 à la faveur du retour des visiteurs étrangers, mais 19% de moins qu’en 2019 (9,6 millions) », indique le musée. Les Américains (18% de la fréquentation en 2022 contre 16% en 2019) sont de retour à Paris mais le public chinois (8% en 2019) est demeuré « quasi-absent ».

La hausse des européens compense l’absence des asiatiques

Si cette absence a été « compensée par une augmentation des visiteurs européens (…), le musée a néanmoins pâti des restrictions de mobilité encore en vigueur dans certaines zones géographiques du monde au cours des trois premiers mois de l’année ». Le retour des visiteurs étrangers (77% de la fréquentation en 2022) s’est fait aussi sentir au château de Versailles, près de Paris, un des sites les plus visités de France qui totalise 6,9 millions de visiteurs (visites du château et des spectacles) en 2022, soit 16% de moins qu’en 2019.

Phare de l’impressionnisme, l’Etablissement public du musée d’Orsay et du musée de l’Orangerie-Valéry Giscard d’Estaing a accueilli 4,2 millions de visiteurs, contre 1,4 million en 2021, et 4,6 en 2019. Orsay totalise à lui seul 3,2 millions de visiteurs, inférieur de 10% à 2019, année record de fréquentation avec 3,6 millions de visiteurs. Avec un peu plus d’un million de visiteurs, l’Orangerie retrouve quasiment son niveau de 2019 (-1%).

Pompidou double sa fréquentation et fait mieux qu’en 2019

Avec plus de 3 millions de visiteurs en 2022, le Centre Pompidou, qui accueille majoritairement un public parisien ou francilien, double sa fréquentation par rapport à 2021 (1,5 million), retrouvant « un niveau proche de celui de 2019 », selon le musée.

Ses collections permanentes d’art moderne et contemporain enregistrent même plus de visiteurs qu’en 2019 (1,5 million contre 1,4), avec en parallèle une programmation qui a renoué avec la tradition des grandes expositions thématiques et pluridisciplinaires ayant fait sa singularité.

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique