Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Destination France : quelles sont les nouvelles attentes des Français en vacances ?

Hébergement, tourisme responsable, dernière minute… Une étude nationale dévoile les aspirations de la clientèle française, après deux ans de crise sanitaire.

Selon cette nouvelle étude*, la déconnexion est devenue l’une des motivations principales pour les vacances des Français (63%), qui veulent découvrir le grand air, de beaux paysages (78%) et de nouveaux endroits (68%). Entre les séjours réalisés avant la crise et ceux qu’ils souhaitent réaliser à l’avenir, vont s’intensifier la recherche de confort et de bien-être (+10 points) ainsi que le retour à la nature (+4 points).

L’idée du télétravail séduit

Les Français vont donc privilégier des hébergements confortables et privatifs au cœur d’environnements reposants, propices au ressourcement et aux retrouvailles avec leurs proches. Loin de l’agitation des destinations bondées. Dans l’idéal, et alors que les séjours en hébergement marchand des personnes interrogées durent en moyenne une semaine, le panel voudrait y séjourner 2 à 3 semaines, pour donner plus de temps au slow tourisme, à la contemplation comme au respect de la nature.

Dans la même lignée, certaines tendances déjà existantes ont vu leur progression s’accélérer en réponse directe à la crise. Ainsi, 74% des Français pourraient adopter le télétravail s’ils en avaient la possibilité. 65% des sondés préfèreraient éviter de prendre l’avion pour rejoindre leur lieu de vacances, et même pouvoir réserver à la dernière minute (54%). D’autres devraient s’enraciner sur le long terme, et même s’intensifier : vivre comme un local (69%), voyager de manière plus responsable (70%) et vivre une expérience particulière (71%).

Des attentes qui demeurent « simples et réalistes »

Ces tendances s’inscrivent donc dans une démarche de tourisme plus responsable. Plus de 4 vacanciers sur 5 interrogés prêtent « une attention particulière » à cette notion, en préservant les sites qu’ils fréquentent, en consommant des produits locaux… Néanmoins, de nombreux freins sont encore à lever pour déclencher un réel passage à l’acte : les Français souhaitent être assurés de ne pas payer plus cher (46%), être certains que ce soit bénéfique pour les territoires (45%) et ne pas perdre en confort (35%). La notion de plaisir doit aussi être davantage valorisée (40%) à l’instar de la facilité à réaliser ce type de vacances (33%).

Toutefois, ces évolutions ne changent pas les fondamentaux. Les Français aspirent à des vacances « simples et réalistes » selon les auteurs de l’étude : des vacances conviviales (56% en couple, 48% en famille et 23% entre amis), permettant avant tout le dépaysement et la déconnexion (39%), la découverte et l’enrichissement (38%). La recherche du beau temps est aussi le premier élément essentiel à la réussite de leurs vacances (38% des citations).

*L’étude a été réalisée par Tourisme Bretagne, en partenariat avec ADN Tourisme, l’Union nationale des associations de tourisme de plein air (UNAT), dix unions régionales et 11 comités régionaux du tourisme. Elle comprend un sondage auprès de 5 000 Français qui sont partis en vacances, courts séjours ou en week-ends ces dernières années ou qui ont l’intention de le faire prochainement. 

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique