Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Costa Croisières : Georges Azouze change de cap

Après avoir gravi tous les échelons au sein de Costa France où il a officié pendant 35 ans, ce grand professionnel de la croisière quitte la compagnie italienne pour de nouvelles aventures comme président de l’Association française des seniors du tourisme (AFST).

C’est en écrasant une petite larme que Georges Azouze a célébré mercredi soir sur le salon IFTM Top Resa son départ du poste de président de Costa France. Une cérémonie intimiste où il avait convié des membres de l’équipe commerciale de Costa, d’anciens collègues, et ses amis de la profession, patron de distributeurs, voyagistes, compagnies de croisières, d’instances professionnelles du tourisme et journalistes.

Après avoir débuté chez Cruisair, Georges Azouze a fait toute sa carrière au service de deux passions, la croisière en général dont il est un infatigable promoteur, et Costa Croisières en particulier où il aura officié pendant 35 ans. « Nous avons commencé en faisant 400 clients à l’année », se souvient celui qui a fait grandir la compagnie italienne sur le marché français. « Et pas que, car nous savons ce que le succès de la croisière en France doit à Georges », a souligné dans son discours de remerciement Raffaele D’Ambrosio, le directeur général France de Costa qui reprend le flambeau.

« Impossible de s’éloigner du tourisme »

De ces décennies, il gardera bien sûr les moments forts avec le rachat de Paquet, la vente du groupe à l’américain Carnival Corp, la programmation d’itinéraires toujours plus originaux, le lancement de deux paquebots par an les années fastes… Des augmentations de capacités qui lui donnaient des sueurs froides pour accroître d’autant le nombre de croisiéristes français à réaliser dans l’année. Bien sûr, il y a aussi eu des moments difficiles, la catastrophe du Costa Concordia ayant particulièrement touché cet homme sensible.

Si Georges Azouze entend aujourd’hui profiter d’une retraite bien méritée, avec la Normandie dans sa ligne de mire, il reconnaît « qu’il lui sera impossible de s’éloigner du tourisme ». De fait, il continuera à garder un œil sur Costa en tant que consultant, et sur le secteur du voyage comme nouveau président de l’Association française des seniors du tourisme (AFST). Et c’est avec grand plaisir que nous continuerons à le croiser lors des rendez-vous de la profession et dans les allées de l’IFTM.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique