Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Concours des Entreprises du Voyage : qui est Gwiido, la start-up lauréate ?

C’est dans le cadre du concours organisé par les Entreprises du Voyage que la jeune société française Gwiido s’est illustrée vendredi dernier.

Gwiido s’était présenté l’an dernier au concours du Club tourisme et technologie (CTT), et avait compté parmi les finalistes. C’était à l’époque une toute jeune structure, officiellement créée le 12 septembre 2017, qui se positionnait comme application de running B2C. « Les membres du CTT ne croyaient pas en notre approche B2C, compte tenu notamment de la concurrence qui existe sur ce créneau, explique Julien Saiani, cofondateur. Ils se demandaient aussi quelle serait notre proposition de valeur en B2B. Leurs observations ont constitué un élément déclencheur vers notre positionnement actuel : nous avons pivoté vers un modèle B2B à 100%. Le concept reste le même – faire découvrir les villes par le sport – mais désormais sous la forme d’une application mobile que nous louons à des professionnels, notamment aux hôteliers. »

Un modèle de marque blanche

Depuis plusieurs mois, le projet a donc mûri, avec l’école Escaet comme coach. Concurrent de Runnin’City, Gwiido se positionne comme un service de e-conciergerie sportive « clé en main » auprès des hébergeurs. Son appli 100% personnalisable en marque blanche propose différents parcours sportifs urbains audioguidés, avec un modèle basé sur l’abonnement.

C’est donc avec ce positionnement « App as a Service » qu’il a pitché lors du concours start-up organisé le 22 juin par les Entreprises du Voyage au Cap-Ferret. La jeune pousse, soutenue par MSC Croisières, a gagné face aux sept autres start-up en compétition. Etaient également en lice Authentic Trip, Wiidii, Tictac Trip, Kookooning, Bluevalet, Beforgo, Historia Itineris By Evasion.

Signer 10 clients B2B

Ses objectifs 2018 ? Signer 10 clients BtoB, pour un chiffre d’affaires prévisionnel de 30 000 euros.

Son récent Innovation Award 2018 décerné par AccorHotels lui a ouvert les perspectives d’une toute première expérimentation au sein d’hôtels du groupe. « Deux prix consécutifs en un mois, c’est très encourageant », se réjouit Julien Saiani, qui espère aussi convaincre d’autres marques de l’industrie du voyage. A commencer par des transporteurs aériens et des compagnies de croisières.

A lire aussi, sur le même sujet :