Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Comment Odesia veut sortir de l’ombre

Deux mois après l’arrivée de Franck Le Roux, l’opérateur de tourisme structure son équipe de direction et planche sur de nouveaux concepts.

Il y a déjà du changement chez Odesia. Alors que Franck Le Roux vient de prendre les commandes de l’opérateur de tourisme social et solidaire, le groupe commence à dévoiler ses projets. En quittant Vacances ULVF pour Odesia Franck Le Roux le savait, les défis seraient nombreux. « Sur toutes les propositions qui m’ont été faites, je n’ai sans doute pas choisi le projet le plus facile à réaliser », confiait-il en janvier dernier. «Odesia est une structure qui n’a pas de souci de santé, mais disons qu’elle a rhume, résumait-il. Elle vivote depuis quelques années. Mais ses dirigeants ont su tirer la sonnette d’alarme et sont conscients de l’urgence et de la nécessité de faire évoluer le modèle pour répondre aux enjeux du marché, ce qui est assez rare dans le secteur du tourisme social et solidaire. » 

Montée en gamme

L’opérateur, qui regroupe 3 campings, 7 villages et une résidence de vacances veut en premier lieu opérer une montée en gamme de ses établissements. Odesia va notamment démarrer en novembre la rénovation de son établissement situé sur l’île de Ré, en développant un concept éco-nature, lequel devrait proposer des aménagements et des animations tournés vers la nature, le bien-être et la famille : jardin potager,mini-ferme, ateliers pédagogiques, dégustation de produits locaux… L’établissement rénové devrait ouvrir en mai 2019 pour devenir le porte-étendard d’un groupe qui entend fonder sa stratégie de développement sur la singularité. Odesia a notamment confié une étude à Protourisme sur la clientèle des villages vacances dans le but de brainstormer sur des concepts innovants. Objectif pour Odesia : réaliser un million d’euros de chiffre d’affaires supplémentaire chaque année en renforçant notamment certains marchés, comme la famille, les groupes, le MICE ou les clientèles étrangères. En 2017, le groupe a réalisé 12 millions d’euros de chiffre d’affaires, réparti à 71% sur les individuels, et 29% sur les groupes. Autre chantier, la distribution, avec probablement des accords à nouer avec Carrefour Voyages et Leclerc Voyages, comme cela avait été fait au sein de Vacances ULVF.

Une nouvelle équipe de direction

Pour atteindre ces objectifs, Odesia a commencé par structurer son équipe, composée notamment d’anciens collaborateurs de Vacances ULVF, qui ont fait le choix de suivre Franck Le Roux dans cette nouvelle aventure. Emmanuelle Rome est ainsi nommée responsable des ventes. Elle aura pour mission de coordonner les équipes vendeurs, de définir et d’appliquer la nouvelle politique tarifaire du groupe, pour coller davantage au marché. Vanessa Pellé est pour sa part nommée directrice de la communication et du marketing. Parmi les chantiers qui l’attendent : mettre en place le service, lancer et développer la nouvelle identité de marque de l’opérateur. Ancien collaborateur Odesia depuis quatre ans, Jean-Charles Pais est promu responsable ressources humaines et Fabrice Thomas, anciennement responsable commerce pour la marque campings chez Odesia Vacances, élargit son périmètre en devenant responsable des achats, des commerces et de la restauration.

Des recrutements ont également été effectués au niveau commercial. Ex-commerciale groupes chez Vacances ULVF, Linda Khetabbi est la nouvelle commerciale groupes Ile de France/Nord. Ancienne forfaitiste chez Berthelet Voyages, Julie Mariusse est nommée commerciale groupes pour le Sud Est, ces deux recrutements marquant ainsi la structuration de la force commerciale d’Odesia. Un codir a également créé. Il est constitué des quatre dirigeants d’Odesia : Franck Le Roux, Pierre-Alexandre Peuget (Directeur financier), Alexandre Langelez et Vanessa Pellé.

Dans la même rubrique

Les commentaires sont fermés.