Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Colmar met à son tour un frein aux meublés type Airbnb

La ville alsacienne touristique de Colmar adopte de nouvelles règles contraignantes pour réduire le nombre de meublés loués via Airbnb ou d’autres plateformes, qui comptent désormais pour 10% des logements du centre-ville.

« On ne peut pas accepter qu’on transforme tous les logements en Airbnb. Il faut que le centre-ville reste vivant, sinon on va se transformer en hôtel géant, et sans respecter les règles de l’hôtellerie », a expliqué à l’AFP le maire de Colmar, Eric Straumann.

« Il faut vraiment aujourd’hui mettre un coup d’arrêt à un phénomène qui déstabilise démographiquement notre centre-ville », a déclaré par la suite le maire LR, lors d’une réunion du conseil municipal qui a adopté le texte à l’unanimité.

Selon la municipalité, Colmar, ville moyenne de 70 000 habitants, comptait fin 2020 1 200 meublés de tourisme après des augmentations annuelles de 30%, alors qu’à l’inverse, le nombre d’enfants scolarisés et d’habitants a diminué.

Entrée en vigueur ce mardi

Afin de contrer ce « mouvement d’investisseurs qui se ruent sur Colmar pour acheter des immeubles et les transformer en meublés de tourisme », selon les mots d’Eric Straumann, la nouvelle réglementation, proche de celle déjà adoptée à Strasbourg notamment, oblige à créer « un logement de droit commun » pour chaque transformation d’une résidence secondaire en meublé de tourisme (avec exception pour le premier logement transformé par un particulier).

Pour les résidences principales, la réglementation française limite la location temporaire à 120 jours par an.

Avec des amendes pouvant atteindre jusqu’à 50.000 euros, le règlement, entrant en vigueur dès mardi, impose aussi que le nombre de logements affectés à l’accueil touristique ne dépasse pas 15% d’un immeuble.

Célèbre pour ses maisons à colombage colorées typiquement alsaciennes, Colmar attire chaque année environ neuf millions de touristes.

A lire aussi :

 

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique