Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Carole Ange, le démon du challenge

L'ex-directrice de la résa de Jet tours est l'interlocutrice privilégiée des agences enseignes. Sa mission : rassurer et redynamiser.

Vade retro le travail plan-plan ! Carole Ange est une battante. Elle n'est pas du genre à se contenter d'un parcours professionnel tout tracé. Bien sûr, enracinée elle l'est. Chez Jet tours depuis vingt-deux ans, embauchée en CDD à la résa du TO en 1987, son BTS tourisme tout juste en poche, elle n'a pas voulu – ou réussi – à quitter une marque à laquelle elle est attachée. « Si je suis restée, malgré tous les changements, c'est parce qu'on m'a proposé des évolutions professionnelles et des challenges qui m'ont passionnée. » Le dernier n'est pas le moindre. Alors que le rachat par Thomas Cook a aiguisé les tensions, notamment au moment des ratés du site BtoB en février, Carole Ange a été nommée, fin mars, directrice adjointe du développement et de l'animation du réseau enseignes. Une création de poste fort à propos, pour rassurer des partenaires privilégiés, mais à haut risque, car dans le vif des débats du moment. Pas de quoi impressionner "l'ange" de Jet tours, qui a du tempérament, et de l'expérience. « Les agences enseignes, je les connais bien. J'ai piloté pendant cinq ans la cellule "Intervention des ventes", une boîte à outils qui croisait les compétences techniques et commerciales, pour dépanner les agences sur l'intégralité de leurs dossiers. » À l'époque de sa création, ce service était une innovation, comme la cellule Yied Management dont s'était occupée auparavant Carole Ange. Du technique et du commercial, la quadra maîtrise tous les rouages. De la communication aussi. « Avec les agences enseignes, à moi de restaurer la confiance, de dire la vérité. On va se parler franchement parce que l'histoire, je la connais ! » Il va falloir aller sur le terrain, expliquer, convaincre et recruter, 30 points de vente d'ici 2011. En gardant du temps pour sa fille de 15 ans qui passe le brevet en juin. Parce que ça aussi, c'est important !

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique